Space Invaders Logo

Killzone: Mercenary sort (enfin) de l’ombre


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Alors que l’on était quasiment sans nouvelles de la licence Killzone sur PlayStation Vita depuis un an, excepté une brève apparition lors de la GamesCom 2012 où nous avions appris que le titre serait développé par SCEE Studio Cambridge (MediEvil Resurrection, LittleBigPlanet PSP), Killzone: Mercenary se dévoile un peu plus aujourd’hui. On apprend ainsi que le titre sortira chez nous le 18 septembre 2013, qu’il sera composé de 9 missions solo (pour une durée de vie de 9 heures ?) et que les évènements se dérouleront juste après ceux du premier opus. Côté graphismes, le jeu pourra compter sur le moteur de Killzone 3 (gage de qualité !) et le gameplay devrait profiter des fonctionnalités de la PS Vita telles que le tactile ou encore la gyroscopie…

[foogallery id= »30301″]

Le scénario vous proposera de suivre les aventures de Arran Danner, un mercenaire qui se vend au plus offrant, quitte à travailler pour l’ISA ou les Helghasts.

Lors d’une mission, en apparence de routine visant à évacuer l’ambassadeur Vektan et sa famille à Pyrrhus, tout bascule. Danner découvre que l’issue de la guerre pourrait très bien dépendre du sort du jeune fils de l’ambassadeur. Il se lancera donc dans une quête désespérée pour mettre la main sur le garçon, et commencera à se demander si le prix de la victoire vaut vraiment le cachet pour lequel on l’a engagé.

[dailymotion xx5ylf]

Et si vous êtes fans de multijoueur, soyez rassurés puisque Killzone: Mercenary proposera 6 cartes (jusqu’à 8 joueurs), ainsi que trois modes de jeu différents (dont Warzone). Mais pour en savoir plus sur cette partie, il faudra très certainement patienter jusqu’à l’E3 en juin prochain…

En accord avec le thème soldat-for-hire, chaque action dans Killzone: Mercenary est récompensé. Plus vos performances s’améliorent, plus vos gains augmentent – et pas seulement en campagne solo, mais aussi en mode multijoueur. Le salaire que vous collectez est déposé dans un compte bancaire virtuel, afin que l’argent que vous gagnez dans les missions en campagne puisse également être utilisé pour acheter du matériel et des armes pour les parties en multijoueur, et vice-versa.

En tous cas, après les catastrophes que furent Resistance Retribution et Call Of Duty: Black Ops Declassified, nul doute que les possesseurs de Vita devraient se ruer sur Killzone: Mercenary dès sa sortie afin de pouvoir mettre la main sur un FPS de qualité !