Space Invaders Logo

[Critique] Top Cops (Kevin Smith)


Top Cops (Cop Out), durée 1h40, sortie cinéma le 23 juin 2010, réalisé par Kevin Smith, avec Bruce Willis, Tracy Morgan, Seann William Scott, Juan Carlos Hernandez, …

Profitant de ce week-end pluvieux, je me suis rendu au cinéma pour voir Top Cops: les différents extraits et bandes-annonces m’avaient vraiment tapé dans l’oeil et je ne pouvais clairement pas passer à côté du nouveau film de Kevin Smith (Jay & Bob contre-attaquent, Clerks). Mais autant le dire tout de suite: le monteur des bandes-annonces est fort, très fort…

L’histoire de deux flics de la NYPD à la recherche d’une carte de baseball volée, rare mais en parfait état, et qui se retrouvent vite face à un impitoyable gangster obsédé par les objets souvenirs !

Le scénario nous permet de suivre les tribulations d’un duo de flics pas comme les autres. D’un côté, nous avons Jimmy (Bruce Willis), vieux flic roublard, divorcé, et aux prises à des difficultés financières alors que sa fille (interprétée par Michelle Trachtenberg, déjà aperçue dans la série « Buffy contre les vampires ») va se marier en grande pompe. Pour faire bonne figure face à cette dernière, notamment en participant aux frais du mariage, il se décide à vendre une carte de baseball très bien cotée qui finira malheureusement par lui être dérobée: c’est assez léger comme leitmotiv, mais c’est au niveau du film et on n’en voudra pas particulièrement aux scénaristes pour cette entame plus que légère. De l’autre côté, j’ai découvert Tracy Morgan dans le rôle de Paul: l’acteur faisait déjà une apparition dans « Jay & Bob contre-attaquent » en 2002 mais il semble surtout connu outre-Atlantique pour son rôle récurrent dans les cinq saisons de la série 30 Rock. Il incarne ici un flic totalement barge, capable de sortir des répliques de films cultes jusqu’à l’indigestion, extrêmement jaloux (même si on le comprend en voyant Rashida Jones), mais un peu trop énervant à mon goût dans sa stupidité à outrance. Résultat: ses scènes et notamment ses monologues sont beaucoup trop longs et ses blagues n’en deviennent que plus lourdes. Pour ma part, c’est surtout Seann William Scott qui m’a marqué dans son interprétation de Dave, un petit voyou utilisant des techniques très yamakazi-ennes pour s’infiltrer en douce dans les maisons: le rôle est vraiment taillé pour lui et ses (rares) moments à l’écran sont un véritable régal.

[dailymotion xdrje3]

En apprenant que Kevin Smith se lançait dans le Buddy Movie, un genre déjà très exploité au siècle dernier (L’arme fatale, Le flic de Beverly Hills, 48 Heures), il y avait de quoi être sceptique et le résultat ne nous donnera pas tort: Top Cops sent le film de commande à plein nez. En effet, l’originalité n’est pas le fort du film puisque tout a déjà été vu (et revu) durant les 20 dernières années, à tel point que l’on pourrait se demander s’il ne s’agit pas d’une tentative d’hommage au genre: un duo de flics qui n’arrêtent pas de s’engueuler, un second duo de flics tournés en bourrique, des tueurs latinos, une fille qui sert de monnaie d’échange et des scènes d’humour omniprésentes au détriment de l’action (et du scénario ?).

Doté de phrases cultes dont une énorme référence geek (« All your base are belong to us »), d’un jeu d’acteur plutôt correct et d’un humour un brin vulgaire, Top Cops n’en demeure pas moins un film léger, voire trop léger. Les critiques américaines ont sans doute été trop virulentes en le qualifiant de nanar de l’année, mais Top Cops reste tout de même le film le plus faible (à date) de Kevin Smith…

Note: 5/10