Space Invaders Logo

Call Of Duty Black Ops (Ma soirée de lancement)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Hier soir avait lieu la soirée parisienne de lancement du jeu Call Of Duty: Black Ops. Pour l’occasion, Activision avait envahi une partie du Gaumont Marignan des Champs-Elysées afin de fêter en grandes pompes l’arrivée du jeu qui devrait, encore une fois, battre tous les records de vente…

Malheureusement pour vous, chers lecteurs, Activision et PlayStation n’ont pas pris la peine de m’inviter et je ne suis donc pas en mesure de vous relater les événements de cette soirée. Il faut croire qu’il est beaucoup plus gratifiant d’inviter les bloggeurs à faible audience et de leur offrir des jeux! Du coup, j’ai décidé de vous parler de ma soirée « Black » Ops, qui a débuté par le journal d’Harry Roselmack sur TF1. Au niveau de la réalisation, nous retrouvons une fois de plus Eric Freslon et Thierry Petitdidier qui ont effectué un travail remarquable au niveau des gros plans et des travellings. Du côté des reportages, aucune information sur Call Of Duty: Black Ops… Tristesse…

Mais hier soir, TF1 nous proposait surtout de suivre le téléfilm « Au bas de l’échelle » mettant en scène Vincent Elbaz (Thibaut), Hélène Noguerra (Mariette), Claude Brasseur (Paul) et Bernardette Lafont (Annie). Une histoire assez banale où un père, chef d’entreprise, décide de faire débuter son fils au bas de l’échelle de l’entreprise familiale afin de lui apprendre le sens du mot travail. Bien évidemment, cette intégration devra se faire de manière anonyme avec une bonne dose de suspens et de tension que Treyarch, studio responsable de COD 7, ne saurait renier!!! Au final le scénario était tellement soporifique que je me suis décidé à zapper et à regarder la fin de Men In Black! Encore une fois, aucun lien de parenté avec Call Of Duty Black Ops… Et pour les moins fatigués, M6 permettait également de voir (ou de revoir) le très bon Panic Room de David Fincher, qui n’a strictement rien à voir avec la séquence Panic Room de Modern Warfare 2, où vous deviez mettre la main sur des dossiers top secret…

Finalement, le seul moment de la soirée où j’ai pu effleurer Call Of Duty Black Ops, c’est lors des nombreuses pauses publicitaires où la vidéo d’Activision est passée à maintes reprises. Une publicité très bien réalisée qui devrait aider Call Of Duty Black Ops à se vendre comme des petits pains

[dailymotion xfko7o]

De mon côté, j’attends impatiemment mon Edition Prestige, expédiée vendredi dernier, et vous pouvez compter sur moi pour vous proposer un test très rapidement (et désolé pour cet article qui ne sert pas à grand chose). Pour information, sachez tout de même que JeuxVideo.com lui a collé 18/20 et que Gamekult lui a décerné un assez bon 7/10…