Nintendo Switch Microsd

Choisir une carte microSD pour la Nintendo Switch


La Nintendo Switch n’étant livré qu’avec un stockage interne de 32 Go (idem pour la Nintendo Switch Lite), l’ajout d’une carte microSD devrait rapidement se faire sentir chez la grande majorité des joueurs. Entre les jeux uniquement disponibles en téléchargement, les jeux physiques qui ont des téléchargements obligatoires ou encore les patchs/DLCs, votre espace de stockage va rapidement diminuer et à moins d’aimer effacer et télécharger ses jeux tous les matins, l’achat d’une microSD va s’imposer.

De toutes façons, certains jeux dépassent déjà les 30 Go donc il n’y aura pas d’autres solutions que d’acheter une carte microSD. Oui, mais avec toutes les cartes low-cost qui fleurissent sur les sites marchands, et je ne parle même pas des vendeurs tiers sur les marketplace, difficile de s’y retrouver….

Tout d’abord, il faut savoir que seules les cartes microSD sont compatibles avec la console Nintendo Switch. En raison de la taille du port, les cartes SD et les cartes miniSD ne sont pas compatibles avec la Nintendo Switch. Et plus précisément, trois types de microSD sont compatibles :

  • microSD (jusqu’à 2 Go)
  • microSDHC (4 Go – 32 Go)
  • microSDXC (64 Go et plus)
    • très certainement le format à privilégier pour jouer confortablement sur Nintendo Switch

Mais ce n’est pas tout car d’autres caractéristiques que la taille doivent être pris en compte :

  • la carte doit être compatible UHS-I (Ultra High Speed Phase I)
    • facile à distinguer avec le I qui s’affiche en bas à droite de la carte
  • sa vitesse de lecture doit se situer aux alentours de 60-95 Mo/s minimum.

Et pour rendre la tâche des clients encore plus ardue, il existe de nombreuses classes de vitesse en écriture:

  • C2 (Class 2) : au moins 2 Mo/s en écriture
  • C4 (Class 4) : au moins 4 Mo/s en écriture
  • C6 (Class 6) : au moins 6 Mo/s en écriture
  • C10 (Class 10) : au moins 10 Mo/s en écriture
  • U1 (UHS Speed Class 1) : au moins 10 Mo/s en écriture
  • U3 (UHS Speed Class 3) : au moins 30 Mo/s en écriture
  • V6 (Video Speed Class 6) : au moins 6 Mo/s en écriture
  • V10 (Video Speed Class 10) : au moins 10 Mo/s en écriture
  • V30 (Video Speed Class 30) : au moins 30 Mo/s en écriture
  • V60 (Video Speed Class 60) : au moins 60 Mo/s en écriture
  • V90 (Video Speed Class 90) : au moins 90 Mo/s en écriture

Et en 2016, la SD Association a rajouté des indices de lecture/écriture pour les performances applicatives:

  • A1 : 1500 IOPS en lecture, 500 IOPS en écriture et au moins 10 Mo/s en écriture
  • A2 : 4000 IOPS en lecture, 2 000 IOPS en écriture et au moins 10 Mo/s en écriture

Pour les fans de la marque, SanDisk s’est associé à Nintendo pour proposer des cartes sous licence officielle de 64, 128 et 256 Go :

Mais même si ces cartes ont un certain charme pour les fans de Nintendo, ce ne sont pas les cartes que nous vous conseillons si vous souhaitez jouer confortablement. En effet, pourquoi se contenter de 256 Go quand on peut trouver des cartes de 400 Go à un prix avoisinant ?

Bien sûr, vous trouverez plein de cartes de 512 Go affichées sous la barre des 30 Euros sur vos sites marchands préférés mais attention aux mauvaises surprises en recevant vos colis. En effet, 99 fois sur 100, vous allez vous retrouver avec une carte microSD qui ne correspond pas du tout aux caractéristiques indiquées sur la carte (32 Go au lieu de 512 Go, très lentes en lecture ou en écriture, plantages dès la seconde utilisation,…).

Nos conseils pour acheter une carte microSD pour votre Nintendo Switch:

  • Privilégiez les cartes de marque Samsung, SanDisk ou Kingston
  • N’achetez pas vos cartes sur Aliexpress, Wish ou même sur une marketplace
  • N’achetez pas une carte de moins de 256 Go

J’ai moi-même une carte SanDisk de 400 Go, et je suis obligé de faire le grand ménage dessus 2 à 3 fois par an avec tous les jeux et téléchargements qui s’accumulent…