[Critique Flash] Very Bad Trip 3 (Todd Phillips)

0
229

Very Bad Trip 3 (The Hangover Part III), durée 1h40, sortie cinéma le 29 mai 2013, réalisé par Todd Phillips, avec Bradley Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis, …

Après Las Vegas pour le premier volet puis Bangkok pour sa suite, Todd Phillips a pris le parti de situer l’action de Very Bad Trip 3 à Tijuana et à Las Vegas, un retour aux sources qui se devait bien évidemment de plaire aux fans et de clore la trilogie en beauté. Nous retrouvons ainsi avec une certaine joie la Meute au complet, à savoir Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms), Alan (Zach Galifianakis) et Doug (Justin Bartha), mais également l’infatigable et insupportable Chow (Ken Jeong) qui sera au cœur de l’intrigue de cette conclusion. Malheureusement pour nous, les scénaristes nous ont concocté une trame à contre-pieds des précédents films : ici il n’est point question de blackout, ni de flashbacks pour reconstruire l’enchaînement des derniers événements et les spectateurs vont assister bien malgré eux à un déroulement des plus classiques…

very-bad-trip-3-cover

Suite au décès du père d’Alan, la bande décide de le forcer à soigner ses problèmes mentaux. Mais comme d’habitude, rien ne se passe comme prévu. Une fois arrivés à l’hôpital, les hommes se font attaquer et Doug est kidnappé. La rançon? Retrouver Mr. Chow en échange de la vie de Doug …

Histoire de ne pas déroger aux habitudes, Doug se fait une nouvelle fois enlever et c’est un mafieux de Las Vegas qui se cache derrière ce kidnapping : Marshall (John Goodman, Blues Brothers 2000). Ce dernier va alors faire pression sur la bande afin qu’ils retrouvent Chow, grâce notamment aux relations privilégiées qu’Alan a pu lier avec ce taré, celui-ci s’étant rendu coupable d’avoir dérobé 21 millions de dollars en lingots d’or à la mauvaise personne. Les scènes vont dès lors s’enchaîner jusqu’à plus soif, nous permettant de suivre un casse de haute volée au Mexique ou de fêter comme il se doit le retour au Caesars Palace, le casino du premier opus. Et pour être certain de n’oublier personne dans cette tournée d’adieux, Todd Phillips nous permettra même de revoir Jade (Heather Graham) qui a adopté le bébé aperçu lors de la première escapade à Las Vegas : une petite pause bienvenue dans ce grand n’importe quoi, mais qui laissera rapidement place aux gaffes d’Alan …

very-bad-trip-3-photo

Au final, on retiendra surtout la première scène du film (avec une girafe …), les pérégrinations d’Alan (toujours aussi déjanté et incontrôlable), ainsi que la scène finale (durant le générique) qui aurait pu constituer un excellent prologue à un quatrième volet: c’est maigre mais il faudra s’en contenter ! Las, les producteurs n’ont eu de cesse de répéter que Very Bad Trip comporterait uniquement trois actes, et même si le film devrait rapporter un petit pactole au box-office (pour rappel, les deux premiers ont cumulé plus d’un milliard de dollars de recette), il y a fort à parier que la Meute ait vécu ici sa dernière aventure…