Ghosts N Goblins Resurrection

Ghosts ‘n Goblins Resurrection est disponible sur Switch


Attendu depuis de nombreuses semaines, Ghosts ‘n Goblins Resurrection est enfin disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch au prix de 29,99 Euros. Que vous soyez déjà coutumiers (ou non) des aventures d’Arthur, nul doute que le titre devrait faire rager plus d’un joueur, même s’il tente de se montrer accessible en proposant trois niveaux de difficulté (Écuyer, Chevalier et Légende) ainsi qu’un mode Page permettant de réapparaitre indéfiniment.

Ghosts ‘n Goblins Resurrection propose huit armes différentes, de la classique Lance aux toutes nouvelles telles que le Marteau et la Boule à pointesL’Arbre mystique Umbral est une nouveauté dans la série: il permet à Arthur d’apprendre et d’améliorer une variété de sorts et de compétences magiques pour l’aider dans sa quête.

Enfin, le titre introduit pour la toute première fois un mode coopératif local dans l’univers de Ghosts ‘n Goblins. Vous pouvez désormais vous associer à Arthur dans sa quête pour vaincre le mal en tant que l’un des trois personnages de soutien : Barry, qui crée des barrières pour se protéger, Kerry, qui porte Arthur à travers les dangers, et Archie, qui peut créer des ponts.

À l’image de ses prédécesseurs, Ghosts ‘n Goblins Resurrection se base sur des commandes simples que tout le monde peut apprécier. Tirez-en parti en parcourant des niveaux aussi étranges qu’inquiétants, remplis d’ennemis uniques dans un monde enchanteur, fruit d’une technologie et d’une philosophie de game design résolument modernes. Ghosts ‘n Goblins n’a rien d’une promenade de santé. Sa difficulté légendaire l’a rendu célèbre et Resurrection, en digne héritier, ne déroge pas à cette tradition. Vous allez périr en boucle, mais vous vous relèverez toujours. Chaque tentative vous renforcera et vous permettra d’apprendre à connaître vos ennemis et à peaufiner votre stratégie. Vous allez suer sang et eau, mais la victoire n’en sera que plus savoureuse. C’est là tout le charme de Ghosts ‘n Goblins !