Space Invaders Logo

Journal de bord sur la démo Xbox 360 de Red Faction: Guerrilla


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Ah, voici enfin la démo tant attendue de Red Faction: Guerrilla de THQ. Je me suis décidé à vous décrire mon expérience sur la démo Xbox 360 … Alors, c’est parti ! Ce jeu se déroule en 2075 (ou 2125, c’est à ne rien y comprendre) où l’on incarne un résistant d’un groupe se nommant Red Faction, ayant pour ennemi l’EDF (mais non, pas ceux à qui on paye une facture tous les mois !!!). Je parle de l’Earth Defense Force qui se devait de surveiller l’ordre mais a très vite été corrompue. Donc nous voila parti pour Mars dans une station minière, et c’est là où la démo commence.

redfactionguerrilla-logo2

La cinématique du jeu commence très fort: tirs, explosions, on en a plein les yeux, mais ce n’est qu’une cinématique. Nous voici devant la page de démarrage du jeu et là, ma grosse déception: il n’y a pas de démo multi-joueurs… Ne nous laissons pas abattre, lançons la démo en solo. Mission: se faufiler dans la zone minière pour dérober le « Walker » que les soldats se sont gentiment appropriés, puis le ramener au camion. Pour le moment, rien de compliqué. Le jeu commence, de superbes décors qui nous situent direct sur Mars (malgré que peu d’entres nous y ait mis les pieds … ). Pas le temps de trainer, j’ai 10 minutes pour retrouver le « Walker ». Je suis prêt, mais avant cela, il faut toujours vérifier son armement avant d’aller au combat …

redfactionguerrilla-revolution

J’ai un super marteau (pour mes petites mains, c’est une masse) en guise d’arme blanche, un fusil d’assaut et des charges à distance (oh intéressant !!!). Allez, pour le plaisir, j’en lance une qui se colle direct sur un mur, une autre sur un rocher et la dernière on va essayer un mineur … Génial, la charge se colle sur lui! Allez on déclenche les charges qui vont exploser chacune leur tour avec de superbes explosions très fluides (on pourra récupérer d’autres armes au cours du jeu). Mais au final, j’ai tué un mineur, ce qui a fait baisser le moral de ceux-ci. Note pour plus tard: il ne faut pas tuer les mineurs.

redfactionguerrilla-marteau

Heu maintenant ??? La mission évidemment! On prend le marteau. Quelques mètres suffiront pour qu’un soldat me charge, un coup de marteau bien placé et plus de soldat. Mais j’ai cassé un bout de mur avec mon marteau donc je décide de voir si je peux devenir un démolisseur le temps d’un jeu… Extraordinaire: j’ai démoli le mur, alors mon marteau … mes yeux pardon … se dirigent vers un entrepôt que ma nouvelle arme fétiche va caresser pour régaler ma soif de destruction. Ah c’est beau de voir un amat de pierres et de ferrailles derrière soi. Mais pas le temps de jouer, le temps défile. Je dégaine donc mon fusil d’assaut car les garde sont venus en force, alertés par le bruit de mes dégâts ou par les cris d’un soldat qui se serait fait écraser par un bloc de béton.

redfactionguerrilla-capete

Quelques soldats tués plus tard, j’aperçois un gros camion qui ne demande qu’à m’accueillir pour m’abriter des rafales que les soldats me distribuent sans répit. Marche avant, trois soldats en moins; marche arrière, oups un mur que je défonce légèrement. Je regarde mon plan pour trouver ce « Walker ». Bien sûr je coupe par les bâtiments qui s’écroulent un par un. Mais attention, les véhicules ne sont pas invincibles. J’arrive à un garage bien gardé, j’approche du but! Bien sûr, je ne sonne pas: mon camion me fera un passage. Et me voilà enfin devant le « Walker », une espèce de machine de chantier robot. Hop, on va l’essayer. Maintenant je suis en mode Transformer (viens te battre Optimus Prime!!!), et mon robot dévaste tout avec ses bras: les murs, les soldats, les véhicules, les bâtiments … C’est terrible, on peut tout détruire, absolument tout (je l’aime ce robot, les soldats un peu moins).

redfactionguerrilla-walkertoy

Le plan me dit d’aller au camion que je trouve facilement. Là, le « Walker » monte à l’arrière du camion, et je me jette sur la plateforme de celui-ci. Le camion démarre et mon personnage déplie un canon qui me permettra de détruire les jeeps (qui me poursuivent) dans une course très réaliste, très rapide. Quand on vise un pneu, la jeep fait des tonneaux et explose: c’est vraiment réaliste (ok je me répète, mais ça l’est vraiment!!!).

redfactionguerrilla-cover360

Voila donc un TPS qui étonne, ce qui est dur de nos jours vu nos exigences, et la rude concurrence. Mais il innove, car il y a plusieurs mode de jeux que je diviserais en « FPS », Destruction (j’insiste là-dessus) et Shoot’em up, ce qui rend le jeu beaucoup plus intéressant qu’un simple TPS (ou FPS) où le but est de tuer simplement pour avancer. Espérons qu’il y ait une démo multi-joueurs qui voit le jour avant la sortie de ce jeu qui, d’après moi, risque de faire parler de lui! A suivre donc …

Points positifs:
– la possibilité de tout détruire
– bonne maniabilité
– graphismes
– moteur très fluide

Points négatifs:
– pas de démo multi-joueurs (snif)