Pc Engine Konami

Konami annonce la PC Engine CoreGrafX mini

Bons plans et offres de précommande

Pc Engine Mini Europe

DealConsole PC Engine CoreGrafx mini 

À partir de 95,75€

La surprise du chef durant la nuit, après l’excellente conférence (enregistrée) de Nintendo, c’était l’annonce de Konami concernant ses plans en matière de mini-consoles. Et à première vue, ils ont su faire chavirer le coeur des nostalgiques avec l’annonce de 3 modèles « mini » de la PC Engine ; et ça on ne l’avait pas vu venir !

Il y aura donc un modèle différent pour chaque marché :

  • PC Engine CoreGrafx mini (Europe)
  • TurboGrafx-16 mini (USA)
  • PC Engine mini (Japon)

Bien que cette console soit moins connue du grand public que celles de Nintendo ou SEGA, il faut savoir que la CoreGrafx a été distribuée en France en 1990 et que certains jeux ont gagné en visibilité auprès du « grand public » après avoir débarqué sur la Console Virtuelle de Nintendo. Et si la console n’était pas estampillée Konami à l’époque, sachez qu’elle était le fruit de la collaboration entre NEC et Hudson Soft, devenue filiale de Konami en 2011 : la boucle est bouclée !

La mini-console sera livrée avec un cable HDMI et une manette (aux dimensions de l’époque). Il sera possible de sauvegarder à tout moment et différents modes d’affichage seront proposés (histoire de rebasculer dans l’ère cathodique). Enfin, le MultiTap fera son grand retour (vendu séparément) et permettra à 5 joueurs de se réunir pour des parties endiablées.

Pour l’instant, seuls six jeux ont été annoncés pour l’Europe, mais la liste devrait grandir au fur et à mesure (sans que l’on sache le nombre final de jeux). A noter que l’Europe profitera des versions US, mais le catalogue de la version vendue au Japon sera légèrement différent, histoire de forcer la main aux collectionneurs.

Voici donc la première salve de jeux en Europe :

  • R-Type (1989)
  • New Adventure Island (1992)
  • Ninja Spirit (1988)
  • Ys Book I & II (1990)
  • Dungeon Explorer (1989)
  • Alien Crush (1989)

Il ne reste plus qu’à attendre l’ouverture des précommandes : restez à l’affut !