Skelattack

Konami et Ukuza annoncent Skelattack


Encore une annonce sortie de nulle part puisque Konami vient d’annoncer la sortie de Skelattack sur consoles et PC. Le titre est d’ores et déjà disponible en téléchargement sur l’ensemble des plateformes, dont l’eShop Switch, au prix de 19,99 Euros.

Ce partenariat entre Konami et le développeur indépendant Ukuza est une première étape dans la construction d’un catalogue diversifié de titres occidentaux pour l’éditeur.

Concernant Skelattack, le jeu se rapproche d’un metroidvania mais avec une patte graphique particulièrement attrayante qui donne franchement envie de s’y plonger. Le titre renverse le modèle classique du dungeon crawler en plaçant le joueur dans la peau d’habitants de l’au-delà (vous contrôlez Skully et son fidèle ami chauve-souris Imber) qui tentent de défendre leur terre de la menace humaine.

Ce n’est pas si mal d’être mort quand on vit dans l’Underworld, un vaste monde magique peuplé d’habitants excentriques de l’au-delà. Dans l’Underworld, on peut aussi se rendre à Aftervale. Aftervale est un lieu où les morts passent l’éternité et acceptent leur vie passée par le biais de la Remembrance. Pour notre héros Skully, le jour de la Remembrance est interrompu par une invasion humaine. Au lieu de piller les trésors de l’Underworld, ils enlèvent Elzedon, le doyen d’Aftervale. Ils s’en prennent ensuite à la Blue Flame, la magie qui anime les esprits des morts. Sans la Blue Flame, il n’y a plus d’Aftervale ou de vie après la mort.