Space Invaders Logo

Napoléon: Total War (Présentation Presse)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Vendredi dernier, j’ai été invité par SEGA à assister à une présentation de Napoléon: Total War.

Le nouveau jeu de The Creative Assembly sortira le 26 février 2010 sur PC et pour l’occasion SEGA avait fait les choses en grand en réservant une salle au Musée de l’Armée situé à l’Hôtel National des Invalides (Paris).

Napoléon: Total War utilisant le même moteur que Empire: Total War, vous pouvez espérer rencontrer moins de soucis avec ce nouvel opus. Bien évidemment, le moteur a subi quelques améliorations tant au niveau technique (fluidité accrue) que visuel, notamment pour les jets de fumée ou les éclats d’obus. Le jeu s’articule autour de 3 campagnes:

  • Italie (1796-1797) où vous devrez  repousser les Autrichiens jusqu’à Vienne
  • Égypte (1798-1801)
  • Europe (1805-1812) face à de multiples nations ennemies

Total War est une série axée sur la stratégie au tour par tour et ces campagnes napoléoniennes ne dérogent pas à la règle. Néanmoins, les batailles s’étendant sur moins d’années que pour les précédents opus, chaque tour ne représentera plus que 2 semaines (au lieu de 6 mois) ce qui pourra avoir une incidence lors de certains conflits en raison des conditions météorologiques persistantes (grand froid ou grosse chaleur).

The Creative Assembly a également travaillé sur la modélisation de vos petits soldats avec 322 unités disponibles, utilisant 64 visages et physiques différents. Durant les 50 minutes de démonstrations orchestrées par deux développeurs du studio anglais, le jeu n’a jamais subi la moindre saccade et le souci du détail m’a vraiment étonné (il faut dire que je n’avais pas joué à Empire: Total War).

Le jeu propose également des modes multijoueur (en coop ou contre un autre joueur), ainsi que des possibilités bien sympatiques lors des campagnes solo, vous proposant de jouer les batailles contre l’IA ou contre un autre joueur via Steam (cette option s’intitule Drop-In Battles).

Au final, Napoléon: Total War m’a vraiment impressionné et il me tarde de pouvoir mettre la main dessus. Je pense me restreindre à l’édition standard car je ne suis pas un grand stratège mais sachez qu’une Edition Impériale sera également disponible…