Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Il fallait bien que ce moment arrive: Nintendo vient d’annoncer une future baisse de prix de sa console Nintendo 3DS au Japon. Historiquement affichée à 25.000 yens (225 €), les joueurs de l’Archipel pourront acquérir la console pour 15.000 yens (135 €) dès le 11 août 2011, une baisse également effective aux Etats-Unis où la console passera de $249 à $169. De là à imaginer que le prix en France tombe à près de 169 € aux alentours du 12 août, il n’y a qu’un pas…

Il faut bien évidemment y voir un énorme aveu d’échec de la part de la firme nipponne, même s’il y a fort à parier que le département Marketing de Nintendo va relativiser cette baisse de prix en la comparant à un cadeau et à « une ouverture vers plus de joueurs avides de goûter aux joies de la 3D ». Pour ma part, quand je vois le line-up catastrophique de la console et en regardant d’un peu plus près comment le lancement s’est effectué en France, je trouve qu’il n’y a pas forcément de quoi être surpris. L’agence des Relations Presse de Nintendo ayant décidé d’arroser de consoles gratuites une grande majorité des sites et blogueurs juste en se basant sur le « copinage » et non pas sur les thèmes abordés par les sites, ni sur leur visibilité, l’impact recherché a été quasiment nul. Et je ne parle même pas des avions réservés pour transporter ces même personnes à Amsterdam pour la conférence de presse européenne le 19 janvier dernier pour un ROI quasi nul. Au final, Nintendo annonce avoir vendu 710.000 consoles Nintendo 3DS au 30 juin : un résultat très faible…

Pour les pigeons joueurs comme moi ayant craqué dès le premier jour (et cela vaut également pour ceux qui achèteront une console d’ici la baisse de prix effective), Nintendo a tout de même décidé d’offrir quelques jeux en compensation. Ne vous affolez pas, ce geste de grande bonté se limitera à 20 jeux issus de la boutique eShop, section Console Virtuelle. Au programme, vous pourrez récupérer 10 jeux NES dont :

  • Super Mario Bros.
  • Donkey Kong Jr.
  • Balloon Fight
  • Ice Climber
  • The Legend of Zelda

Mais ce n’est pas tout car la Console Virtuelle GBA sera également à l’honneur avec 10 jeux dont :

  • Super Mario Advance 4 : Super Mario Bros 3
  • Mario Kart Super Circuit
  • Metroid Fusion
  • WarioWare, Inc : Mega Microgame
  • Mario Vs Donkey Kong

Ce programme fera de vous des « Ambassadeurs ». Ajoutez à cela l’annonce de la sortie en novembre prochain de Super Mario 3D Land (notez le changement de nom) et de Mario Kart 7 en décembre, et vous comprendrez aisément que Nintendo a décidé de passer à l’offensive. Mais avec l’arrivée prochaine de la PlayStation Vita qui propose des jeux qu’une qualité autrement plus éblouissante, il n’est pas inutile de se demander s’il n’est pas déjà trop tard