Space Invaders Logo

Split/Second: Velocity (Présentation Presse)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

A la mi-mars, nous avons été conviés par Disney à une présentation du jeu Split/Second: Velocity. Pour la petite histoire, sachez que le jeu s’appellera simplement Split/Second aux USA, mais qu’en Europe, il sera assorti du sous-titre Velocity pour une question de droits par rapport à un film du même nom. Split/Second: Velocity sortira le 20 mai 2010 sur Xbox 360 et PS3, et certainement plus tard dans l’année sur PC (mais le portage sera pris en charge par un autre studio). Derrière ce jeu de course totalement dément, nous retrouvons le studio anglais Black Rock Studio, déjà responsable de l’excellent Pure en 2008. Les présentations étant faites, que faut-il vraiment attendre de Split/Second: Velocity ?

La présentation était assurée par Julien Carron, Senior Designer chez Black Rock Studio, qui a commencé par nous annoncer que le jeu a nécessité 3 ans de développement. La version proposée était une build assez récente (en même temps, le jeu sort dans 2 mois) mais proposait un nombre limité d’éléments. Il faut dire que la phrase que nous avons le plus entendu durant cette présentation était « je voudrais vraiment vous le dire mais je ne peux pas » ou encore « je ne peux pas en parler, désolé« . Trois catégories de véhicules seront disponibles, chacune proposant ses propres caractéristiques suivant plusieurs critères: vitesse, dérapage, puissance, accélération. Pour faire court, on pourrait comparer Split/Second: Velocity à la série Burnout tout en ayant la possibilité de détruire certaines parties du décor et ainsi de désorienter vos adversaire ou, pire, de remodeler complètement le circuit en faisant exploser certains bâtiments. Dès lors des chemins alternatifs s’offriront à vous et vos tours de circuits ne se ressembleront jamais.

Mais pour se faire, il faudra remplir une jauge de « power » en pratiquant des dérapages (drift), en faisant des sauts (jump), ou encore en profitant de l’aspiration (draft): plus cette jauge sera remplie, et plus vous pourrez déclencher des explosions dévastatrices. Le studio ayant décidé d’offrir une interface assez épurée pour vous laisser profiter du spectacle, votre jauge et tous les éléments nécessaires sont affichés sous votre voiture: assez déroutant, cette idée a le mérite d’être plutôt stylée et colle parfaitement au gameplay nerveux qui vous oblige à garder l’oeil sur votre voiture. Durant la démonstration, nous avons pu voir deux modes solo. Le mode Racer correspond à une course traditionnelle avec les éléments évoqués précédemment. Le mode Survival est complètement différent puisque sur un tracé assez simpliste, vous devrez éviter les tonneaux explosifs lâchés par des camions tout en faisant attention à vos rivaux et en évitant que le temps ne tombe à zéro.

Cette présentation était donc baignée d’un grand mystère avec seulement 2 modes de jeux dévoilés et cinq circuits plus ou moins urbains (attendez-vous à en trouver une vingtaine sur la version finale, de jour comme de nuit). Tout juste a-t-on pu apprendre que Split/Second: Velocity proposera de jouer avec un partenaire en écran partagé ou jusqu’à 8 en ligne. Nous avons ensuite pu essayer par nous-même le jeu sur différentes bornes Xbox 360 présentes et le moins que l’on puisse dire, c’est que Split/Second: Velocity s’annonce tout bonnement excellent, surtout en multi, et que les amateurs de la série Burnout y trouveront leur compte en matière d’adrénaline et de sensations fortes. Croyez-moi, je fais parti de cette dernière catégorie et il m’a été difficile de lâcher le pad!

Sachez enfin qu’une démo devrait arriver sous peu, histoire que tout le monde puisse se faire un avis avant la sortie calée au 20 mai 2010…