At Sundown Shots In The Dark

[Test] At Sundown: Shots In The Dark (Switch)

At Sundown: Shots In The Dark (version dématérialisée, v1.2.0, sortie le 22 janvier 2019), Développeur: Mild Beast Games, Éditeur: Versus Evil

At Sundown : Shots in the Dark était l’un des premiers jeux disponibles sur la boutique Discord App, concurrent de Steam pour les joueurs PC. Et pour étendre un peu plus sa couverture, le titre est sorti début 2019 sur consoles, et notamment sur Nintendo Switch. S’il fallait résumer brièvement le jeu, il s’agit d’un jeu de tir multijoueur en vue aérienne où il faut jouer avec les zones d’ombre et des techniques sournoises pour parvenir à vos fins. La lumière sera donc votre principal ennemi au travers des différents modes de jeu, et comme nous le verrons plus tard, ce sera probablement votre seul véritable adversaire …

Afin de maitriser le concept, le mode Entrainement vous proposera de tester les différentes armes dans des épreuves chronométrées. Ce sera l’occasion d’apprendre à vous déplacer, mais aussi de tester le shotgun, le fusil de sniper ou encore l’épée. Comme souvent dans ce type de mode, votre temps vous octroiera une médaille (or, argent, bronze) et des points d’expérience, expérience qui vous permettra au fur et à mesure de débloquer de nouveaux modes (Roi de la colline, Capture de drapeau, …) en plus des 5 modes de base, de nouvelles armes ou tout simplement de nouvelles zones/cartes. On a déjà vu moins idiot comme système de progression, surtout que vous en aurez fait le tour en moins de quatre heures.

Et là vous vous dites que les choses sérieuses vont enfin commencer mais il n’en est rien. En effet, un mois après la sortie du jeu, il est quasiment impossible de trouver des adversaires en ligne (un comble pour un titre orienté multijoueur). Rassurez-vous, il était déjà difficile d’en trouver quelques jours après la sortie; pour ma part, j’ai dû demander à un ami d’acheter le jeu pour pouvoir jouer avec lui ! Sinon il vous reste la possibilité de jouer contre l’IA mais l’intérêt est vite limité (surtout qu’elle tend à tricher pour vous débusquer dans le noir). Quant au système de respawn, il aurait mérité un peu plus d’attention de la part du studio, histoire de nous éviter de réapparaitre juste devant les adversaires.

Pourtant le titre fourmillait de bonnes idées pour vous faire apprécier ce jeu du chat et de la souris version assassins : des alarmes qui se déclenchent pour révéler votre position, le tonnerre qui vous permet d’apercevoir brièvement vos adversaires et j’en passe. Et même les affrontements à l’épée auraient pu être épiques si l’on se fie à ce que l’on aperçoit lors de l’entrainement. Bref, un beau gâchis !

Et c’est bien dommage parce que si l’on fait fi des quelques problèmes de maniabilité (il est très simple de tirer à côté quand on joue trop avec les sticks) ou de lisibilité (la plupart du jeu se passe dans le noir, et vous aurez du mal à vous repérer), le concept du titre est clairement intéressant et aurait peut-être pu fonctionner avec un modèle free-to-play. Mais à 20 Euros, quand on sait que vous ne pourrez vous « amuser » qu’avec le mode Entrainement (en essayant de grappiller la médaille d’or de toutes les épreuves) vu que les serveurs sont déjà déserts, difficile de trouver un quelconque intérêt à At Sundown : Shots in the Dark.

At Sundown Shots In The Dark
At Sundown: Shots In The Dark (Switch)
2