Space Invaders Logo

[Test] Plants Vs Zombies (PC)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Testé en solo sur la version digitale de Plants Vs Zombies sur PC.

Depuis quelques mois, j’ai pu découvrir un type de jeux qui m’était jusqu’alors totalement inconnu: les Tower Defense. Le principe est assez simple/simpliste puisque vous devez défendre votre zone contre des vagues successives d’ennemis. Mais là où la plupart des éditeurs nous ressortent la même recette matinée de guerriers, elfes et autres orcs, PopCap Games a décidé de vous confronter à des hordes de zombies bien décidés à s’introduire chez vous en passant par le jardin ou le toit. En tant que jardinier hors pair, vous devrez utiliser vos armes de prédilections, les plantes, pour les empêcher de dévorer votre cerveau. Et c’est sur ce scénario somme toute assez léger que repose l’un des jeux les plus prenants de ces derniers mois: Plants Vs Zombies (ou Plantes Contre Zombies pour les anglophobes).

Chaque niveau commence par une présentation des conditions de jeux liées au terrain (jardin de jour, jardin de nuit, avec ou sans piscine, brouillard ou non, voire le toit) mais également par un bref aperçu des types de zombies prêts à vous attaquer. Au fur et à mesure des cinquante niveaux qui composent le jeu, vous découvrirez bien évidemment de nouveaux zombies mais aurez également accès à de plus en plus de plantes. Et c’est là que réside le côté stratégique du jeu puisque vous devrez choisir quelles plantes vous accompagneront pendant le niveau: il faudra donc faire des concessions pour n’en retenir que 6 (sur les 49 possibles en fin de jeu), ou 8 si vous avez acheté les emplacements supplémentaires dans votre « deck ».

En effet, plus vous remportez des victoires, plus votre fortune s’accroit et plus vous pourrez dépenser votre argent à la camionnette de Crazy Dave pour obtenir des plantes spéciales et autres joyeusetés. Pour en revenir au déroulement d’une partie, chaque plante a besoin d’un certain nombre de rayons de soleil pour éclore. Lorsque les parties se déroulent de jour, vous aurez donc la possibilité de récupérer des rayons de soleil tombant du soleil, ou de planter des tournesols qui fabriqueront à leur tour ces unités de soleil. Dès lors, c’est à vous de faire les bons choix pour les plantes suivantes puisqu’il faudra penser à se défense, à ralentir les ennemis, à les attaquer ou encore à les retourner les uns contres les autres.

Vous l’aurez compris, sous ses airs mignons, Plants vs Zombies est un pur jeu de stratégie comme je les aime. Les amateurs de second degré en seront également pour leurs frais puisque les zombies n’hésiteront à se montrer fourbes pour parvenir à leurs fins. Et une fois le Mode Aventure terminé, vous pourrez à loisir vous perdre dans les Mini Jeux, les Puzzles ou encore tester vos capacités dans le Mode Survival qui porte très bien son nom.

Note: 9/10