Space Invaders Logo

[Test Flash] Reality Fighters (PS Vita)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Testé en solo sur la version dématérialisée de Reality Fighters sur PS Vita.

Parmi les titres du lineup européen de la PlayStation Vita, Reality Fighters était certainement celui qui faisait le plus gadget, et donc le plus douter. Développé par Novorama, un studio déjà à l’origine de la série InVizimals sur PSP, Reality Fighters est un jeu de baston cherchant à nous en mettre plein la vue avec sa réalité augmentée et son utilisation à outrance des fonctionnalités de la PS Vita. Mais à trop vouloir en faire, le développeur a oublié d’y intégrer l’essence même d’un jeu: le fun…

Ma progression:

  • mode Histoire terminé
  • multijoueur non testé par manque de joueurs en ligne (et il y a un Network Pass !)
[dailymotion xpahei] [icon_list icon= »save »]

Points positifs:

  • marrant cinq minutes
  • le retour de Maître Miyagi (Karaté Kid)
[/icon_list] [icon_list icon= »delete »]

Points négatifs:

  • des graphismes « 3D » en retard d’une ou deux générations
  • les affrontements relativement brouillons
  • les différents styles de combats finissent par se ressembler
  • un gameplay très pauvre puisqu’il suffit de marteler sur tous les boutons pour gagner
  • il est nécessaire de bouger la console en permanence pour ne pas perdre de vue les combattants
  • … d’où des douleurs qui devraient intervenir assez rapidement le long de vos bras
  • une IA à la ramasse
  • une ambiance sonore oubliable
[/icon_list]

Conclusion:

On aurait presque pu passer outre si Sony avait décidé d’offrir ce titre avec sa nouvelle portable. Las, Reality Fighters est affiché à une trentaine d’euros dans le commerce et à ce prix là, aucun joueur ne devrait se laisser berner par une quelconque publicité vantant des atouts totalement inexistants. Certains (très) jeunes joueurs trouveront certainement à s’amuser quelques minutes avec des fonctionnalités telles que la capture photo pour créer le visage de votre alter ego, ou le fait de jouer dans les décors environnants; mais pour le reste…

Note: 2/10