Space Invaders Logo

[Test] Revenge Of The Wounded Dragons (PS3)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Testé en solo et multijoueur sur la version digitale de Revenge Of The Wounded Dragons sur PS3.

Revenge Of The Wounded Dragons est une exclusivité PSN développée par les américains de Wanako Games (Assault Heroes). Pour faire court, il s’agit d’un beat’m all en scrolling horizontal 2D sur un seul plan, jouable en solo ou en coop local. L’histoire est assez basique puisque vous êtes les témoins du meurtre sauvage de votre grand-père et de l’enlèvement de votre soeur bien aimée. Ni une, ni deux, vous décidez de la retrouver tout en prenant bien soin de régler leurs comptes à tous les sbires de la mafia locale. Si tout ceci vous fait étrangement penser à Double Dragon sorti en 1987, vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

Les contrôles mis à votre disposition sont plutôt basiques puisque le bouton carré est assigné aux coups de poings, le triangle pour les pieds, la croix pour le saut et enfin le rond pour saisir des objets (armes, battes, sacs de ciment, nunchaku, …). Vous pouvez également utiliser une gâchette pour rouler au sol ou pour une autre pour déclencher la rage accumulée au fil de vos aventures. Avec cet ensemble de coups, vous êtes parés à parcourir les 4 chapitres du jeu (Village, Forêt, Quartier rouge, Monastère), eux-même étant divisés en 6 zones: le passage d’une zone à l’autre se fait dans la continuité, sans chargement, et un boss vous attendra sagement à la fin de chaque niveau. Sachez qu’en solo, quatre petites heures vous seront nécessaires pour venir à bout du bad guy de l’histoire.

Au niveau des regrets, il faut déjà noter l’animation des personnages qui n’est pas franchement folichonne, de même que l’incapacité de parer les coups. L’histoire nous est contée par le biais des vidéos plutôt bien réalisées mais qui auraient mérité des sous-titres français, surtout que le reste du jeu a été localisé. De même, les effets sonores vous replongeront une bonne vingtaine d’années en arrière: c’est certainement l’effet voulu, mais certains n’apprécieront pas.

Au final, Revenge Of The Wounded Dragons est donc un jeu défoulant, pas exempt de défauts mais très amusant en multijoueur. En espérant qu’un mode online fasse son apparition d’ici quelques temps…

Note: 6/10