Space Invaders Invincible Collection

[Test] Space Invaders Invincible Collection (Switch)


Space Invaders Invincible Collection (version dématérialisée, v1.0.0, sortie le 17 août 2021), Développeur: TAITO, Éditeur: ININ Games

Comme sur de nombreuses plateformes, la nostalgie est une manne financière non négligeable et à ce petit jeu, certains éditeurs d’antan continuent à surfer sur leur gloire passée en ressortant leurs titres, avec parfois une petite teinte de modernité. Et à ce petit jeu, il faut avouer que TAITO a beaucoup de titres à son actif et, succès de la Nintendo Switch aidant, c’est tout naturellement qu’il nous propose désormais une compilation baptisée sobrement Space Invaders Invincible Collection.

Même sans avoir quarante ans, il y a fort à parier que vous connaissez le principe d’un Space Invaders, ou que vous avez déjà eu l’occasion de croiser un graffiti de son vaisseau alien dans un centre ville près de chez vous. Dans sa version initiale, vous pilotez un vaisseau sur un axe horizontal et devez détruire la formation alien avant qu’elle n’atteigne le bas de l’écran. Le principe est resté inchangé mais l’éditeur a bien évidemment rajouté quelques subtilités au fur et à mesure des années. Pour votre information, la compilation regroupe les titres suivants:

  • Space Invaders (1978, Arcade) – b/w
  • Space Invaders (1978, Arcade) – colour
  • Space Invaders Part II (1979, Arcade)
  • Lunar Rescue (1979, Arcade)
  • Space Cyclone (1980, Arcade)
  • Majestic Twelve: The Space Invaders Part IV (1990, Arcade)
  • Super Space Invaders ’91 (1990, Arcade)
  • Space Invaders DX (1994, Arcade)
  • Space Invaders Extreme (2008)
  • Space Invaders Gigamax 4 SE (2018)

D’un point de vue graphique, les jeux sont restés dans leur jus de l’époque. Fatalement, vous risquez de tester très rapidement les titres les plus anciens mais l’aspect ou même la jouabilité assez simpliste risquent de vous faire zapper assez rapidement. C’est aussi là que le bât blesse puisque les joueurs vont très certainement se cantonner aux déclinaisons les plus récentes (Extreme et Gigamax 4 SE) qui revoient quelque peu la formule, l’un vous proposant des vagues d’ennemis avant des combats contre des boss, l’autre permettant à quatre joueurs de s’amuser en local.

On notera tout de même que la compilation propose des classements en ligne, pratique pour les fans du genre, et que certains titres permettent même de jouer avec la Nintendo Switch à la verticale: si vous possédez un Flip Grip, vous risquez de privilégier ce mode de jeu. Pour le reste, on retrouve des manuels (intégrés aux jeux) assez complets et un historique pour découvrir un peu mieux le contexte autour de chaque titre.

A cet effet, il sera tout de même intéressant de donner leur chance à Lunar Rescue ou Space Cyclone qui utilisent la même base que Space Invaders, mais en modifiant complètement les objectifs. Enfin, il faut avouer que l’éditeur réussit à nous proposer une collection cohérente, avec la possibilité de revenir au menu général depuis chaque jeu et des principes communs: n’oubliez pas d’ajouter des crédits (gâchette L) avant de pouvoir commencer une partie (gâchette R), sous peine de vous énerver comme votre serviteur devant l’écran titre.

Au final, Space Invaders Invincible Collection est surtout un bel hommage et une très bonne rétrospective de l’univers Space Invaders. En revanche, les joueurs risquent de se cantonner à deux ou trois jeux (les plus récents), et c’est là que le prix de la compilation risque de faire mal: payer la nostalgie au prix fort (60 Euros) est déjà assez questionnable, mais cela risque tout simplement de freiner bon nombre d’acheteurs potentiels qui auraient pu se contenter d’un modèle économique différent (du type « achat de jeux à l’unité »). Bref, à moins d’être un fan inconditionnel, nous vous conseillons tout simplement d’attendre une grosse promotion afin de vous replonger dans cet univers…

Space Invaders Invincible Collection
Space Invaders Invincible Collection (Switch)
4