Space Invaders Logo

[Test] Gran Turismo PSP (PSP)


Testé en solo et multijoueur sur la version éditeur du jeu, puis sur la version digitale.

Annoncé depuis cinq ans, Gran Turismo PSP avait failli devenir un vaporware du même acabit que Duke Nukem Forever. Mais c’était sans compter sur le talent du studio Polyphony Digital et la sortie de la PSPgo qui se devait d’avoir un jeu au nom porteur dès le premier jour…

gtpsp-title

Scénario: Ce Gran Turismo PSP ne possédant pas de mode Carrière, vous devrez vous contenter de gagner de l’argent au fur et à mesure des courses simples, courses contre-la-montre et défis dérapages. Ensuite, à vous les achats effrénés de voitures et la possibilité de recommencer chaque circuit dans un niveau de difficulté supérieur (après une victoire).

gtpsp-singlerace

Graphismes: En dehors de quelques problèmes d’aliasing et de quelques circuits un peu tristes à regarder, le travail est véritablement soigné, notamment sur les voitures, et l’on fait face à la nouvelle référence sur portables. En outre, l’animation est fluide, en partie grâce au faible nombre de voitures en courses (4).

gtpsp-race

Jouabilité: La conduite est vraiment agréable une fois que vous serez passés par les Options pour réaffecter certaines touches. Ma plus grande déception vient des défis dérapages, quasiment impossibles à réaliser.

gtpsp-rallye

Durée de vie: L’absence d’un mode carrière pénalise grandement la durée de vie de Gran Turismo PSP. Cet oubli (impardonnable) n’est même pas dû au manque de place sur le support UMD au vu de la taille du jeu en version digitale. De plus, la possibilité de débloquer des voitures de compétition via des codes promotionnels disponibles sur le net gâche toute la sensation de progression dans le jeu: vous n’aurez plus aucune envie de passer des heures à essayer d’améliorer votre garage. Vous pourrez néanmoins profiter de la connexion ad-hoc (multijoueur en local) pour vous amuser entre amis (jusqu’à 4), avec quelques variantes de jeu: course pour le fun, course aléatoire, jackpot.

gtpsp-jackpotmode

Bande son: Pas grand chose à noter de ce côté, les développeurs ayant effectué un travail dantesque sur les bruits des voitures.

gtpsp-frontrace

Conclusion: Doté d’une réalisation impressionnante et d’un contenu gargantuesque (35 circuits sans compter les variantes, 800 voitures), ce Gran Turismo PSP est la nouvelle référence des jeux de courses sur portables. La disparition du mode carrière, si spécifique à la série depuis ses débuts, reste néanmoins une erreur dramatique. De même, l’absence de réglages mécaniques verra beaucoup de joueurs abandonner rapidement leur collection de voitures pour retourner aux opus sur consoles de salon.

Note: 6/10