Space Invaders Logo

[Avis] Fringe Saison 2 (J.J. Abrams)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

La Division Fringe est menacée de fermeture car en Haut Lieu on considère qu’elle ne délivre pas les résultats escomptés. Pendant ce temps, Olivia Dunham, de retour de « l’autre côté », a de la difficulté à se souvenir de ce qui lui est arrivé suite à un accident qui l’aura laissé dans le coma quelque temps. Un individu, plus tard connu dans les épisodes sous la description de « shape shifter », après avoir raté une première fois le meurtre de Olivia Dunham, cherche à savoir ce que Dunham a entendu et ce dont elle se souvient… avant de vouloir de nouveau la supprimer.

La première saison de Fringe se terminait sur une révélation que nous n’avions pas vu venir: William Bell s’est réfugié dans un univers parallèle, un lieu où les événements de notre Histoire n’ont pas forcément eu lieu (ou avec une fin différente). C’est sur ce postulat que commence la seconde saison de Fringe, miraculeusement sauvée l’an dernier par la FOX, et les acteurs principaux signent également leur grand retour: Anna Torv (Olivia Dunham), John Noble (Walter Bishop) et Joshua Jackson (Peter Bishop) continuent à former ce trio si attachant. Sachez également que la série marque enfin ses distances avec X-Files, série à laquelle elle avait (à tort) été comparée l’an dernier.

[wat 840075nIc0K113102467]

Difficile de vous parler de la Saison 2 sans spoiler l’intrigue générale de la série. Car cette année, les producteurs ont décidé de nous dévoiler un nombre hallucinant de détails sur la mythologie Fringe. Ainsi, vous apprendrez dans quelles conditions Olivia fut amenée à devenir l’une des enfants ayant subi des expériences, vous connaitrez enfin les raisons qui ont poussé Walter à être interné durant 17 ans dans un hôpital psychiatrique et pourquoi il souffre de ses trous de mémoire. Enfin, les absences de souvenirs de Peter ont également le droit à leurs explications et Peter sera d’ailleurs au coeur du fil conducteur de cette fin de saison.

Du côté des déceptions, outre quelques épisodes « standalones » assez moyens, nous avons également eu le droit à un épisode musical que je n’ai pas du tout aimé: le parallèle avec l’histoire de la série était assez bien conçu, mais cet épisode débarque juste au moment où les véritables révélations commencent à affluer (et je ne parle même pas des performances des acteurs-chanteurs d’un jour). Toutefois, la fin de saison est carrément explosive et les dernières minutes nous promettent de sacrés bouleversements pour la troisième saison (prévue pour l’automne 2010). Après une bonne première saison, cette Saison 2 de Fringe a évité de prendre les téléspectateurs pour des idiots en nous offrant la majorité des réponses attendues, nous permettant ainsi de mieux appréhender les relations entre les personnages, mais également en soulevant de nouvelles interrogations qui ne manqueront pas de nous tenir en haleine dans les prochains épisodes…

Note: 9/10