Space Invaders Logo

[Critique] Percy Jackson Le Voleur De Foudre (Chris Columbus)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Percy Jackson le voleur de foudre (Percy Jackson And The Lightning Thief), durée 2h02, sortie cinéma le 10 février 2010, réalisé par Chris Columbus, avec Logan Lerman, Brandon T. Jackson, Pierce Brosnan, Uma Thurman, Sean Bean, …

Après avoir quelque peu saccagé la saga Harry Potter avec deux épisodes insipides, Chris Columbus revient au fantastique avec Percy Jackson Le Voleur De Foudre. Une fois n’est pas coutume, il s’agit de l’adaptation d’un énorme succès en librairie: plus de 5 millions d’exemplaires vendus pour les cinq premiers tomes. La mythologie grecque attire les adolescents, et en confiant certains rôles clés à des têtes d’affiches (Pierce Brosnan, Uma Thurman, Sean Bean, …), Chris Columbus et la FOX ont cherché à assurer leurs arrières…

Un jeune homme découvre qu’il est le descendant d’un dieu grec et s’embarque, avec l’aide d’un satyre et de la fille d’Athena, dans une dangereuse aventure pour résoudre une guerre entre dieux. Sur sa route, il devra affronter une horde d’ennemis mythologiques bien décidés à le stopper.

Vous dire que j’attendais quelque chose de ce film serait mentir: je n’avais jamais entendu parler des romans et les affiches apparues ici ou là dans les transports en commun avaient tendance à m’agacer, ne serait-ce que par l’accroche « Etre un Demi-Dieu, c’est mortel! ». Et pourtant, force est de constater que le film est, dans l’ensemble, plutôt accrocheur. Je passerai rapidement sur le fait que Percy Jackson (Logan Lerman) ne semble pas du tout surpris par l’existence des Dieux, de l’Olympe, des Centaures ou encore par la découverte de son père qui n’est autre que Poséidon: en quinze minutes, l’affaire est pliée et notre héros s’embarque dans une course folle pour empêcher qu’une guerre n’éclate entre les dieux. Dans son aventure, Percy est accompagné par la fille d’Athéna, Annabeth Chase (interprétée par Alexandra Daddario, vue récemment dans le rôle de Kate dans la série White Collar) et par son ami de lycée et protecteur Grover (Brandon T. Jackson) qui joue le rôle du comique noir de service (vive les clichés). D’une durée de deux heures, le film est clairement calibré pour le cinéma et la TV: la réalisation en souffre et peine à nous faire entrer de plein pied dans l’univers de Percy Jackson. Et pourtant, le potentiel était là! Ainsi, les passages chez Medusa (Uma Thurman) ou encore dans le Royaume d’Hadès (Steve Coogan) sont rapidement expédiés et nous laissent avec un arrière-goût de je-ne-sais-quoi qui devrait s’estomper dans les prochains films…

[allocine 18934004]

Arrivant après le raz-de-marée Harry Potter, Percy Jackson réussit tout de même à nous faire découvrir un univers travaillé et qui devrait nous réserver de belles surprises pour la suite. En tous cas, et je ne sais pas si c’était l’effet voulu, mais Percy Jackson Le Voleur De Foudre m’a surtout donné envie d’acheter les livres (dont le premier): de quoi me montrer beaucoup plus critique lors du second volet au cinéma…

Note: 7/10