Space Invaders Logo

[Avis] The Vampire Diaries Saison 1 (Kevin Williamson, Julie Plec)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Quatre mois après le tragique accident de voiture qui a tué leurs parents, Elena Gilbert, 17 ans, et son frère Jeremy, 15 ans, essaient encore de s’adapter à cette nouvelle réalité. Belle et populaire, l’adolescente poursuit ses études au Mystic Falls High en s’efforçant de masquer son chagrin. Elena est immédiatement fascinée par Stefan et Damon Salvatore, deux frères que tout oppose. Elle ne tarde pas à découvrir qu’ils sont en fait des vampires…

A l’origine, The Vampire Diaries est l’adaptation (très libre) d’une série de romans écrits par Lisa-Jane Smith au début des années 90. Suite au récent succès de la saga Twilight, les livres ont été réédités et le network américain CW a décidé d’en tirer une série, en espérant bien surfer sur la vague des vampires afin de faire décoller les audiences moribondes de la chaîne. Et pour mieux coller aux codes du petit écran, Kevin Williamson (Dawson, Scream, The Faculty) a été appelé à la rescousse en tant que Producteur Exécutif. Bien évidemment, il fallait un atout charme à la série pour interpréter Elena/Katherine et c’est  Nina Dobrev, une actrice bulgare d’une vingtaine d’années, qui a été retenue. Son visage sera peut-être familier à certains d’entre vous puisqu’elle a participé à trois saisons de la série Degrassi: La Nouvelle Génération. Pour incarner Stefan Salvatore, la production a plutôt été chercher du côté des acteurs habitués aux seconds rôles et c’est Paul Wesley qui passe enfin sur le devant de la scène. Enfin, le trio ne pourrait être complet sans Damon Salvatore, très certainement le personnage le plus intéressant de la série: c’est finalement Ian Somerhalder, déjà aperçu dans la série Lost (Boone Carlyle, c’était lui), qui a décroché le rôle. Durant cette première saison de 22 épisodes, vous aurez également la bonne surprise de revoir David Anders (Julian Stark dans Alias, Adam Monroe dans Heroes) ou encore James Remar (dernièrement, il jouait Harry Morgan dans la série Dexter) mais je ne veux pas vous gâcher le plaisir donc vous ne saurez rien de leurs rôles respectifs.

[dailymotion xaax16]

Difficile de parler de The Vampire Diaries sans vous révéler les différentes intrigues mais sachez que la belle Elena apprendra rapidement que Stefan, son nouvel amour, n’est autre qu’un vampire. Agé de 145 ans, ce dernier a déjà été amoureux d’une femme s’appelant Katherine et qui ressemblait trait pour trait à Elena. Et à la même époque, son frère Damon était également amoureux de cette même femme. Le problème? Damon est revenu dans la ville de Mystic Falls pour tout mettre à feu et à sang, tandis que son frère veut enfin se poser dans la demeure familiale et vivre comme tout le monde.

Au final, alors que la série aurait pu être explosive, elle est simplement très bonne, la faute à de longs moments de platitudes et des rebondissements qui n’en sont pas vraiment. En effet, je ne me souviens pas avoir vu un seul twist digne de ce nom mis à part les dernières minutes du Season Finale qui nous annoncent d’ores et déjà une seconde saison très intéressante (dès cet automne sur CW). Avec Kevin Williamson à la baguette, qui avait déjà oeuvré sur la série Dawson, il ne fallait bien évidemment pas s’attendre à autre chose qu’une série pour adolescents ou jeunes adultes, le tout saupoudré des musiques pop-rock du moment histoire de rendre les épisodes plus attractifs. La plupart des énigmes ayant été résolues, j’espère juste que les scénaristes réussiront à renouveler la série et éviteront de nous proposer des loups-garous comme la plupart des autres productions…

Note: 7/10