Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Focus Home Interactive et Larian Studios viennent de dévoiler les possibilités coop de Divinity Original Sin Enhanced Edition. Le RPG sera bien évidemment jouable en solo, mais vous aurez également l’occasion d’y jouer avec un autre joueur en ligne ou en écran partagé (ce qui vous permettra d’inviter des amis à partager votre canapé, ou pas). Dans ce cas-là, sachez que si vous êtes dans la même zone que votre « ami », l’action se déroulera sur le même écran, mais dès que vos chemins se sépareront, l’écran se scindera en deux : pratique !

Divinity Original Sin prend une toute autre dimension en coopératif, depuis les combats faisant la part belle au travail d’équipe, à la résolution de quêtes, en passant par l’exploration, les dialogues, et de nombreux choix cruciaux qui détermineront comment se déroulera le reste de votre aventure ! Faut-il tuer l’Orc ou l’Elf ? Ou les deux ? Ou aucun des deux ? Il n’y a jamais qu’une seule solution pour progresser dans Divinity, et c’est à vous – et votre ami lorsque vous jouez en mode coopératif – de décider quand et comment vous avancez dans cette aventure épique. Bien entendu, il peut arriver que surviennent des désaccords au sein du groupe… pas de panique ! Divinity Original Sin intègre une mécanique novatrice inspirée de faits réels, qui garantira la résolution du moindre de ces désaccords : le pierre-feuille-ciseaux !

Divinity Original Sin Enhanced Edition sera disponible d’ici la fin d’année 2015 sur Xbox One et PS4. En tous cas, cette partie coop me fait regagner de l’intérêt pour le titre : vivement les premiers tests pour voir si j’ose (ou non) craquer !