Space Invaders Logo

Fist Of The North Star: Ken’s Rage (Fan Day Hokuto No Ken)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

En fin de semaine dernière, j’ai eu l’honneur d’être invité par Koch Media à une présentation de Fist of the North Star: Ken’s Rage, un jeu basé sur la célèbre licence Ken Le Survivant (Hokuto No Ken) et qui sortira le 4 novembre prochain sur Xbox 360 et PS3. Pour les plus curieux, sachez que le jeu est déjà disponible depuis mars 2010 au Japon où il a réalisé plus de 500.000 ventes sur PS3, mais que de nombreuses améliorations ont été apportées à cette version occidentale

Pour l’occasion, c’est Hisashi Koinuma qui avait fait le déplacement en personne jusqu’à Paris. Si vous ne connaissez pas cet éminent producteur, sachez que nous lui devons (entre autres) la série Samurai Warriors, Crimson Sea mais également Dynasty Warriors: Gundam. Avec ces quelques indices, vous aurez très vite compris qu’il faut s’attendre à un jeu où Ken sera aux prises avec de nombreux adversaires et que les poings risquent de pleuvoir…

La présentation a débuté de manière fortement étrange puisque l’éditeur nous a diffusé une vidéo de Testuo Hara, le papa du manga Hokuto No Ken, où ce dernier nous a expliqué ses motivations à fusionner l’univers de Ken avec la série des Dynasty Warriors et la fierté de voir l’engouement autour de Ken en Europe. Le mangaka s’est beaucoup investi dans le développement du jeu, notamment en apportant divers visuels, et en veillant au rendu des muscles et au respect des expressions faciales de ses personnages fétiches.

Parmi toutes les indiscrétions, nous avons appris que le jeu proposera les voix anglaises mais également les voix japonaises. Pour les francophones qui seraient déçus de ne pas retrouver les voix françaises popularisées en France par le Club Dorothée, sachez que le jeu sera intégralement sous-titré en français et que les instructions/menus seront également francisés. Mais ce n’est pas tout car notre version sera également beaucoup plus sanguinolente et proposera diverses améliorations/corrections demandées par les fans japonais.

[dailymotion xez5v4]

Au niveau du contenu, nous avons le Mode Histoire qui reprend le scénario exact du manga, depuis le tout début jusqu’au combat entre Ken et Raoh. Ce dernier vous permettra également de prendre le contrôle de 4 autres personnages, chacun étant doté de son propre scénario. Quant au Mode Fiction (Dream Mode), il s’agit d’un mode supplémentaire vous permettant de jouer de nouveaux scénarios, totalement inédits. Bien évidemment, vous pouvez d’ores et déjà vous attendre à des DLCs tels que des costumes, de nouveaux personnages ou encore huit missions supplémentaires (déjà disponibles au Japon). A noter l’implémentation d’un Chapitre Zéro prenant place avant la trame principale…

La présentation s’est poursuivie par une prise en main du jeu, assez simple dans son approche mais très bourrin: un bouton pour sauter, un pour les coups « faibles », un pour les coups puissants et enfin un dernier pour déclencher les attaques spéciales. Ajoutez à cela des jauges à remplir ou encore la possibilité de passer d’un coup spécial à un autre grâce à la croix directionnelle, et vous comprendrez aisément que Koei Tecmo a tenu à nous proposer la panoplie la plus complète de coups. Hormis quelques soucis de caméra, notamment lorsque Ken descend d’une plateforme, je n’ai pas vraiment noté de problèmes et je dois vous avouer que le jeu a réussi à attirer mon attention. Même si je pense que sortir Fist Of The North Star: Ken’s Rage en novembre est un peu suicidaire et que, sur la durée, le jeu pourrait se révéler trop répétitif

Pour finir, nous sommes repartis avec un DVD dédicacé de Hokuto No Ken – La légende de Julia, ainsi qu’un Tee-Shirt pourvu de sept cicatrices. Ca ne vous rappelle rien ?