Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Grâce au TGS 2011, Sony a pu lever le voile sur bon nombre de questions en suspens concernant sa future portable: la PlayStation Vita. Et c’est finalement le 17 décembre prochain que les joueurs japonais pourront (enfin) mettre la main sur le futur bijou de Sony !!! Pour les retardatataires n’ayant pas suivi l’actualité récente de la PS Vita, voici une petite piqûre de rappel avec ses principales caractéristiques :

  • Écran OLED de 5 pouces 16/9  affichant 16.7 millions de couleurs
  • Capacitif et multipoints
  • Définition de 960 x 544 pixels
  • Processeur ARM Cortex A9 à quatre coeurs
  • 512 Mo de mémoire vive
  • Processeur graphique SGX543MP4+
  • 128 Mo de mémoire dédiée pour la partie graphique
  • 2 joysticks analogiques
  • 2 blocs de 4 touches (direction ou action)
  • 2 gâchettes (droite et gauche)
  • Touches Select et Start
  • Touches volume + et –
  • Un pavé tactile capacitif multipoint à l’arrière
  • Haut-parleurs stéréo et micro intégrés
  • 2 Webcam VGA : une devant et une derrière. 120 ips en 320 x 240 et 60 ips en 640 x 480
  • Détections de mouvements sur 6 axes : 3 via l’accéléromètre et 3 autres via le gyroscope
  • Boussole électronique à 3 axes
  • Wi-Fi 802.11n et suivant les modèles modem 3G
  • Bluetooth 2.1+ EDR
  • GPS, mais uniquement pour les modèles 3G & Wi-Fi
  • 1 sortie casque
  • 2 emplacements pour cartes mémoire
  • 1 port multifonction (charger la console, transfert USB, etc.)
  • Dimensions : 18.2 x 1.9 x 8.4 cm

Il a également été confirmé que les jeux PSP disponibles sur le PlayStation Store seront compatibles avec la PlayStation Vita (pratique pour les acheteurs compulsifs) et il se murmurerait que Sony planche sur une solution (payante ?) concernant les UMDs…

Mais pour en revenir aux nouveautés, voici la liste des 26 jeux qui seront disponibles au lancement de la PlayStation Vita, sachant que d’autres titres tels que WipEout 2048 feront leur apparition début 2012…

  1. @field
  2. 3gokushi touchbattle (titre provisoire, via le PlayStation Store)
  3. Army Corps of Hell
  4. BlazBlue Continuum Shift Extend
  5. Disgaea 3 Return
  6. Dream C Club Zero Portable
  7. Dungeon Hunter Alliance
  8. Dynasty Warriors Next
  9. Everybody’s Golf
  10. F1 2011
  11. Fis Oh
  12. Katamari Damacy
  13. Little Deviants (via le PlayStation Store)
  14. Lord of Apocalypse
  15. Michael Jackson : The Experience
  16. Minnato Issho (via le PlayStation Store)
  17. Monster Radar
  18. New Kamaitachi no Yoru : The Eleventh Suspect
  19. Niconico (plate-forme de partage en ligne de vidéos, via le PlayStation Store)
  20. Project N.O.E.L.S. (titre provisoire, via le PlayStation Store)
  21. Ridge Racer
  22. Shinobido 2 : Tales of the Ninja
  23. Ultimate Marvel vs. Capcom 3
  24. Uncharted : Golden Abyss
  25. Virtua Tennis 4: World Tour Edition
  26. Yûsha no kiroku (via le PlayStation Store)

Même si l’Europe n’a pas encore eu de confirmation concernant la date de sortie de la PS Vita, il est d’ores et déjà possible de la précommande en version Wifi (250 €) ou Wifi+3G (300 €). Pour ma part, je me suis déjà réservé cette dernière version, en espérant qu’une offre 3G intéressante sera proposée au moment de la sortie (mars 2012 ?). Mais si vous n’êtes pas aussi patients que moi, sachez que Sony vient d’annoncer que la PS Vita sera dézonée, contrairement à la Nintendo 3DS. En d’autres termes, il sera possible de l’acheter lors de son lancement japonais et de jouer avec les futurs jeux européens (pour ceux qui veulent à tout prix des jeux traduits en français). Dans le même ordre d’idée, la porte est grande ouverte aux européens souhaitant importer des jeux japonais, certains d’entre eux ne franchissant jamais les frontières de l’archipel…