Space Invaders Logo

[Test] FIFA Coupe du Monde 2010 (PSP)


Testé en solo sur la version commerciale du jeu FIFA Coupe du Monde 2010 sur PSP.

Après avoir pu tester le jeu FIFA Coupe du Monde 2010 sur Xbox 360 puis sur iPhone/iPad, je continue mon tour des plateformes avec le test sur PSP. Et côté contenus, EA Sports n’y est pas allé de main morte puisque nous retrouvons l’essentiel des modes de jeux existant sur les consoles de salon…

Il y a bien évidemment le classique Coup d’envoi qui vous permet de disputer rapidement un match suivant les critères que vous définissez, un mode Deviens Capitaine avec une carrière à gérer, un mode En route pour la qualification avec quelques matchs importants à rejouer sous la forme de scénarios, ou encore un mode entrainement étrangement baptisé Arène; mais le mode le plus intéressant, et qui donne son nom au jeu, n’est autre que Coupe du Monde de la FIFA 2010. Vous aurez dès lors le choix entre les 199 nations officiellement reconnues par la FIFA: à vous les joies des phases de qualifications (par continent) ou tout simplement l’accès direct à la compétition reine. Le jeu étant sorti fin avril, les effectifs ne sont clairement pas à jour et quelques choix par défaut sont assez étranges (je pense notamment à Ribéry, pourtant un joueur « Star » du jeu, qui commence sur le banc de touche). D’ailleurs, j’ai été assez désabusé par la lenteur de l’interface lorsqu’il s’agit de gérer les équipes: une installation sur la Memory Stick aurait peut-être accéléré tout cela, si seulement les développeurs nous avaient offert cette possibilité…

Côté graphismes, même si les menus sont toujours aussi bien travaillés, force est de constater que les joueurs n’ont pas eu le droit au même traitement de faveur: les visages sont assez méconnaissables et certaines textures piquent les yeux. Le jeu en lui même ressemble parfois à une bouillie de pixels lorsque plusieurs joueurs se trouvent au même endroit et il s’avère dès lors difficile de prendre le ballon sans faire n’importe quoi (genre un tir à l’autre bout du terrain ou un tacle assassin). Pour le reste, la jouabilité est plutôt bonne: un bouton pour tirer, un pour passer, un autre pour passer en profondeur, une gâchette pour courir… bref, que du classique! Ce portage PSP se voit également doté d’une barre de boost qui se remplira au fur et à mesure de votre possession de balle et que vous pourrez déclencher au moment opportun pour donner un coup de turbo à vos attaquants, vos défenseurs, votre gardien de but ou à l’équipe en général: seraient-ce les prémices de la légalisation du dopage ?

La possibilité de visualiser l’effet donné à la balle lors des coups-francs et des corners est un réel avantage qui permet (enfin) de travailler ses coups de pied arrêtés. En revanche, après avoir disputé quelques compétitions dans leur intégralité, je n’en reviens pas du nombre de tirs effectués sur les poteaux ou la barre transversale! Je ne sais pas si c’est une façon de tricher pour l’IA, mais lorsque vous les accumulez lors de certains matchs clés, cela devient rageant. Enfin, les commentaires sont toujours assurés par notre duo national de choc (Hervé Mathoux et Franck Sauzée) mais manquent de dynamisme et sont souvent à côté de la plaque, à tel point que vous les entendrez crier « BUT!!! » lorsqu’une frappe passera un mètre à côté.

Finalement, si vous ne possédez pas encore de jeu de foot sur la PSP, FIFA Coupe du Monde 2010 peut être perçu comme un bon investissement. Pour les autres, sachez qu’il s’apparente tout de même un peu trop à une skin des versions précédentes et ce ne sont pas les nouveautés introduites par cet opus qui changeront radicalement votre façon de jouer. A noter que les vrais amateurs de ballon rond pourront tester leur culture footballistique au gré des rencontres avec des quiz apparaissant lors des chargements (un brin longuets)…

Note: 6/10