Space Invaders Logo

[Test] LittleBigPlanet (PSP)


Testé en solo sur la version éditeur de LittleBigPlanet.

Un an après son apparition sur PS3, Sackboy et sa LittleBigPlanet débarquent sur PSP dans une aventure se démarquant du simple portage. Ayant adoré la version sur console de salon, je me faisais une joie de pouvoir tester la version portable…

lbp-psp-logo

Scénario: On ne peut pas parler de scénario à proprement parler pour LittleBigPlanet car la trentaine de niveaux du jeu ne sont qu’un prétexte à l’introduction de l’éditeur de niveaux (qui est le coeur du jeu) et à toute la partie communautaire. Votre aventure se limitera donc à collectionner un maximum d’objets (autocollants, matières et autres mécanismes).

lbp-psp-debut

Graphismes: La puissance de la PSP n’étant pas comparable à celle de la PS3, il est toutefois étonnant de voir à quel point les niveaux de LBP PSP réussissent à garder ce petit côté mignon auquel certaines personnes resteront toutefois hermétiques. Une demi-douzaine d’environnements sont présents dans le jeu, vous faisant passer des montagnes à l’Egypte. Notez que Sackboy ne se déplace plus que sur deux plans (contre 3 pour la version PS3) et que le moteur physique n’est plus autant mis à contribution dans les énigmes (en raison des limitations techniques du support).

lbp-psp-egypte

Jouabilité: Sackboy a toujours sa propre façon de sauter (c’est très lent) mais cela ne nuit nullement au gameplay. Bien évidemment, le stick PSP est moins précis que sur console de salon, mais vous ne devriez pas rencontrer de problèmes pour manipuler votre héros. D’autant plus que le nombre de vies n’est plus limité, vous offrant ainsi la possibilité de retenter (ad vitam eternam) quelques passages moins faciles d’accès.

lbp-psp-voiture

Durée de vie: La campagne solo (pas de coopération) est assez rapide à finir, mais encore une fois, ce n’est qu’une introduction au principal mode de jeu: l’éditeur de niveaux. Très simple à utiliser, l’éditeur restera votre compagnon de jeu jusqu’à ce que la lassitude vous gagne. Mais là encore, le fait de pouvoir partager vos créations via connexion ad-hoc ou internet vous permettra de vous replonger dans les niveaux créés par vos amis.

lbp-psp-editeur

Bande son: Bien que la partie audio soit une réussite, ce sont surtout les musiques qui subliment les niveaux traversés, ces dernières collant toujours parfaitement à l’atmosphère. Et la voix-off française, bien que quasiment absente, est toujours aussi bonne.

lbp-psp-carte

Conclusion: LittleBigPlanet PSP n’est pas qu’un simple portage de la version PS3. Même sans mode multijoueur, ce nouvel épisode apporte un brin de fraicheur à la licence et satisfera tous les joueurs nomades qui s’empresseront de créer des niveaux depuis n’importe quel endroit.

Note: 9/10