Nier Replicant

[Test] NieR Replicant ver.1.22474487139 (Xbox One)


NieR Replicant ver.1.22474487139… (version dématérialisée, 1.1.0.0, sortie le 23 avril 2021), Développeur: Toylogic, Éditeur: Square Enix

Onze années après le titre original, NieR Replicant ver.1.22474487139… est enfin disponible sur Xbox One, PS4 et PC, mais sachez que ce test a été réalisé sur Xbox Series X en bénéficiant de la rétrocompatibilité. A l’origine, NieR est sorti en 2010 sur PS3 et Xbox 360, avec déjà pas mal d’imbroglios pour les joueurs entre la version japonaise (que l’on retrouve ici) et la version occidentale. Beaucoup de joueurs ont découvert la franchise avec l’excellent NieR Automata sorti en 2017 et c’est donc l’occasion unique de découvrir l’histoire originale. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, sachez que le directeur créatif Yoko Taro (Drakengard / NieR: Automata), le compositeur Keiichi Okabe de Monaca (Tekken / Drakengard / NieR: Automata) et le producteur Yosuke Saito (Dragon Quest X / NieR: Automata) sont de retour pour s’occuper de cette version améliorée (Yoko Taro ne souhaitant pas que l’on parle de remake ou de remaster même s’il en a tous les atouts). Dans la suite de ce test, nous parlerons simplement de NieR Replicant en faisant fi de la suite de chiffres pour des questions de lisibilité (vous saviez que cela correspond à la raciné carrée de 1,5 ?).

Dès le départ, le titre vous met au coeur de l’action. Après avoir choisi votre niveau de difficulté (le mode Facile vous permettant en plus d’activer, ou non, les combats automatiques), vous prendrez part à une introduction se déroulant dans un monde apocalyptique où un jeune garçon essaye de protéger sa soeur tant bien que mal contre des hordes de créatures et il ne tient qu’à vous de leur régler leur compte. Rapidement, vous allez monter de niveaux jusqu’à atteindre le niveau 30 (dans mon cas) en moins de dix minutes avec un beau panel d’attaques spéciales. Mais bien évidemment, il s’en suit rapidement une ellipse de plusieurs centaines d’années, histoire de remettre les compteurs à zéro après cette belle entrée en matière…

Situé 1312 années plus tard, NieR Replicant vous propose d’incarner un nouveau protagoniste par rapport au NieR original puisque vous serez le frère de Yonah, une jeune fille gravement malade, et votre mission sera de trouver un remède à ses maux. Pour ce faire, vous serez accompagné par trois amis/personnages (Grimoire Weiss, Kainé et Emile) mais sachez que si vous aviez déjà joué au NieR occidental, le scénario ne proposera que très peu de changement par rapport à votre précédente aventure (majoritairement des lignes de dialogue par ci par là).

Au niveau des graphismes, NieR Replicant est tout simplement ébouriffant, en se permettant de proposer de magnifiques environnements mais surtout un chara-design complètement fou, que ce soit au niveau des personnages principaux comme des ennemis. Le tout est superbement animé et le passage à 60fps apporte un plus non négligeable. C’est beau, c’est fluide, que demander de plus ? Le système de combat est certainement l’un des meilleurs qu’il m’ait été donné de voir, avec d’excellents effets spéciaux et une très bonne gestion de la caméra, mais également toute une panoplie de coups et de parades qui donnent littéralement envie d’enchainer les affrontements et de déchaîner votre puissance ! Et que dire de la mise en scène lorsqu’interviennent les boss…

Sans trop spoiler le jeu, sachez qu’il vous faudra une trentaine d’heures pour venir à bout du titre pour la première fois. Il y a bien évidemment l’intrigue principale, mais comme tout bon action-RPG qui se respecte, vous pourrez également aller vous perdre dans les quêtes secondaires (plus de soixante), certaines pouvant vous rapporter des objets particulièrement intéressants. Mention spéciale aux quêtes liées à la pêche: il faudra prendre le coup de main pour réussir à attraper les poissons demandés, ce qui peut s’avérer assez frustrant, et cela devrait vous faire perdre quelques heures supplémentaires.

Mais ici, il s’agira surtout de replonger dans le jeu à plusieurs reprises pour découvrir les cinq fins (dont une inédite) proposées par le studio, sachant que le challenge sera plus relevé à compter de la troisième fin. Ne vous inquiétez pas, vous ne repartirez pas pour 30 heures à chaque fois car la reprise de vos anciennes sauvegardes vous permettra de commencer bien plus tard dans le scénario, et il vous sera possible de passer les différentes cinématiques déjà vues afin de gagner du temps. Comptez tout de même une bonne soixante d’heures pour en faire le tour complet. Et si vous n’êtes pas un adepte de ces « New Game+ », essayez tout de même de pousser vos aventures jusqu’à la seconde fin, histoire de découvrir le récit sous un nouveau jour.

Enfin, sachez que le jeu propose des musiques réorchestrées par rapport à l’original mais surtout il bénéficie d’un doublage intégral en japonais comme en anglais, ce dernier ayant eu ma préférence.

Suite au succès critique et commercial de NieR: Automata, il n’était pas étonnant que Square Enix se penche sur une version améliorée de NieR Replicant et s’il y a bien une chose où l’éditeur excelle, c’est pour nous servir des remakes/remasters de qualité, sublimant l’original. Ce NieR Replicant ver.1.22474487139… ne déroge pas à la règle et propose une expérience unique, avec des personnages attachants, qui devrait ravir les fans d’action-RPG qui retrouveront ici une version enrichie du jeu d’origine, que ce soit au niveau technique mais également au niveau des contenus. Et sachez qu’après en avoir fait le tour, vous risquez de vouloir replonger dans cet univers au plus vite… signe d’un grand jeu ?

Nier Replicant
NieR Replicant ver.1.22474487139 (Xbox One)
9