Space Invaders Logo

[Test] Kinectimals (Xbox 360)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Testé en solo sur la version commerciale de Kinectimals sur Xbox 360.

Après les chiots de Nintendogs sur Nintendo DS ou encore les bêtes à poils de EyePet sur PS3, Microsoft a confié aux équipes de Frontier Developments (Thrillville, LostWinds) le soin de propulser les joueurs dans une nouvelle expérience interactive grâce à Kinect. Et c’est ainsi que Kinectimals va vous permettre de visiter Lemuria, un territoire reculé, peuplé de félins et de lémuriens…

Après un choix cornélien où cinq félins (tigre, léopard, guépard, panthère, lion, …) vous seront présentés, à vous les joies du dressage, du lavage et du brossage. La progression du jeu est quelque peu linéaire puisque vous devrez débloquer une trentaine d’épreuves réparties dans cinq environnements. Parmi les différentes activités, vous apprendrez à votre compagnon à faire le mort, à rattraper un frisbee, à faire de la corde à sauter et j’en passe. La détection de mouvement est franchement bluffante et seuls les lancers de balle vous donneront du fil à retordre, ne sachant jamais trop bien quel geste est vraiment pris en compte par la console.

Parmi les regrets à mettre au crédit de cette édition française, notons la disparition de la reconnaissance vocale présente sur les versions anglo-saxones. En effet, Kinect ne reconnaitra la langue française qu’en mars 2011 et il faut espérer que Microsoft veuille bien nous proposer un patch gratuit pour pallier à ce manque et ainsi nous immerger un peu plus dans la nouvelle simulation animalière de référence.

Vous l’aurez certainement compris, Kinectimals n’est pas à proprement parler un jeu et le challenge y est particulièrement faible, excepté peut-être lors de quelques épreuves d’agilité! Une fois tous les mini-jeux débloqués, vous risquez tout de même de revenir de temps à autres pour faire des papouilles à votre nouveau « Tigrou », ou adopter l’un des autres félins. Mais ce sont surtout les plus jeunes qui seront aux anges devant leur écran, les tigres et autres léopards étant dotés d’une animation bluffante qui rendrait « gaga » les plus endurcis d’entre nous…

Note: 7/10