Super Kickers League

[Test] Super Kickers League (Switch)

Bons plans et offres de précommande

Super Kickers League

DealSuper Kickers League Ultimate Edition (Switch) 

À partir de 12,99€ 

Super Kickers League (version dématérialisée, v1.0.7, sortie le 20 mars 2019), Développeur: Xaloc Studios, Éditeur: Just For Games

On ne va pas se le cacher, le football est un sport ultra populaire, et c’est également le cas dans l’univers vidéoludique avec les sorties annuelles de FIFA ou de PES. Outre ces deux mastodontes, des studios essayent de se faire leur place au soleil en proposant un contenu différent, voire plus original, avec notamment l’utilisation de super-tirs/pouvoirs pour essayer d’occuper la place laissée vacante par la licence Mario Strikers. Et c’est justement le cas du studio espagnol Xaloc Studios qui nous a proposé en 2019 le titre Super Kickers League sur l’eShop, avant une Ultimate Edition regroupant les DLCs sortie en 2020. Mais le résultat est-il à la hauteur de nos attentes ?

Vous vouliez un jeu de foot typé arcade ? Vous allez être servis… Ainsi, le titre vous propose le choix entre trois modes de jeux (Equipe, Kickers, Retro). Les parties se déroulent en 3v3 (sans compter les gardiens) avec la possibilité d’activer (ou non) les aptitudes spéciales durant la partie, de choisir le terrain de jeu, la difficulté et j’en passe. Il s’avère tout de même dommage que le choix d’un terrain n’impacte pas le gameplay, surtout qu’il n’y a pas vraiment de règles et que la balle ne peut pas sortir du terrain : action non-stop…

Au niveau du gameplay justement, le jeu va à l’essentiel puisque vous aurez accès aux tirs, passes courtes, passes longues et aptitudes spéciales avec les boutons principaux (ou des gestes défensifs lorsque vous n’êtes pas en possession du ballon), là où les gachettes servent à dribbler, sprinter ou changer de joueur. Bref, exceptée la disparition de la touche de lob, le joueur sera face à une configuration habituelle des touches et cela facilitera grandement la prise en main, notamment lorsque vous déciderez de lancer une partie avec des amis habitués aux « classiques » du genre.

Il est d’ailleurs à noter que vous pouvez jouer avec un simple joycon donc vous ne rencontrerez aucune difficulté à jouer à deux, voire plus (jusqu’à 6 joueurs). De toutes façons, vous allez rapidement vous rendre compte que vos coéquipiers sont assez inutiles sur le terrain et vous risquez de jouer seul contre l’équipe adverse : autant essayer d’avoir de vrais amis à vos côtés ! Surtout qu’il n’y a pas trop besoin de se fatiguer pour marquer puisque la majorité des tirs (chargés) effectués depuis le milieu du terrain finiront au fond des filets.

Côté graphismes, le titre est plutôt joli, sans évidemment atteindre les sommets des cadors du genre. Après tout, il n’y a pas de véritable joueur à modéliser donc on peut comprendre aisément que les visages soient assez génériques (ce sont des enfants, point). Si les déplacements des joueurs sont assez ridicules, les aptitudes spéciales font plaisir à voir lors des premières utilisations (comme par exemple pour déclencher une pluie de météorites sur le terrain) même si cela devient vite lassant lorsque les matchs ne sont plus qu’une succession d’effets spéciaux à l’écran et que vous essayez d’apercevoir vos joueurs (ou même le ballon). On pourra également regretter les gros ralentissements qui peuvent faire suite à l’utilisation d’une aptitude spéciale en mode portable : un an après la sortie du jeu, il y a de quoi être étonné que le résultat soit aussi bancal sur ce point.

Si l’on privilégiera la partie multijoueur, sachez que vous pourrez tout de même passer quelques heures en jeu pour débloquer des équipes (au nombre de dix, hors DLC) et des terrains. De quoi vous laisser un peu plus de choix lors de vos joutes entre amis…

Au final, Super Kickers League a le mérite de proposer une alternative aux jeux de foot traditionnels mais il ne restera sans doute pas dans les mémoires des joueurs qui continueront d’attendre sagement une suite à Mario Strikers ou une adaptation réussie de Captain Tsubasa (Olive & Tom). Malgré son côté fun et ses graphismes colorés, on regrettera les imprécisions dans les passes, la tenue de balle assez approximative, les ralentissements ou encore l’IA des gardiens aux abonnés absent : un comble pour un jeu de foot. Fort heureusement, sa facilité de prise en main permet d’enchainer les parties à plusieurs assez facilement et le jeu devient alors un bon défouloir, accessible à toute la famille. Et c’est très certainement tout ce qu’il faut en attendre…

Super Kickers League
Super Kickers League (Switch)
6