Super Soccer Blast

[Test] Super Soccer Blast (Switch)


Super Soccer Blast (version dématérialisée, v1.1, sortie le 19 juin 2020), Développeur: Unfinished Pixel, Éditeur: Unfinished Pixel

Composé de cinq personnes, le studio espagnol Unfinished Pixel n’en est pas à son coup d’essai dans le domaine du sport puisqu’il nous a déjà proposé des titres comme Super Volley Blast ou Super Tennis Blast sur la Nintendo Switch. Mais avec un peu plus d’expérience, le studio a décidé de se lancer dans la course au sport le plus populaire au monde avec Super Soccer Blast. Malheureusement, le marché du jeu de foot commence à saturer sur la Switch, entre les épisodes annuels de FIFA ou des jeux essayant de se démarquer avec des éléments bien spécifiques (style rétro, pouvoirs, vue du dessus). Le pari était donc risqué mais le résultat final est plutôt flatteur…

Alors bien évidemment, vu la taille du studio et le prix du jeu (moins de 8 Euros), ne vous attendez pas retrouver les licences officielles et c’est ainsi que les joueurs de l’équipe de France se retrouvent avec des sobriquets tels que Jean-Pierre (pour Griezmann) ou Rabanne (pour Varane). Mais l’aspect cartoon des joueurs est plutôt réussi et l’éditeur vous permettra de personnaliser un peu plus les équipes et leurs équipements.

Vous l’aurez compris, il est question ici d’équipes nationales, mais également de certaines équipes de club (ou de ville pour être précis puisqu’il n’y a pas de licence), histoire d’essayer de contenter tout le monde.

Parmi les différents modes de jeux, outre les matchs amicaux, il sera possible de disputer certaines compétitions, ce qui vous permettra de débloquer certains Challenges (ou Succès/Trophées si vous préférez).

Au niveau du gameplay, si tant est que vous ayez touché à un jeu de foot au cours des vingt dernières années, vous devriez rapidement trouver vos marques au niveau des commandes (sprint, tir, passe, passe en profondeur, lob, tackle, …) et la bonne nouvelle, c’est que le jeu est plutôt agréable à jouer. Il y a bien des problèmes de collision ou de visibilité lorsque deux joueurs se défient mais en règle général, le déroulé d’un match est plutôt fluide et ne prête pas trop à l’énervement, sauf peut-être lorsque votre adversaire réussira à marquer un but depuis l’extérieur de la surface. Mais en même temps, comme il n’y a jamais de distribution de cartons, vous pourrez tackler comme bon vous semble lorsque le danger se rapproche !

Il faut d’ailleurs noter que de nombreux matchs risquent de se finir sur des scores fleuves donc pour le côté réalisme, il faudra repasser ! En effet, votre gardien contrôlé par l’IA peut enchainer ses arrêts stratosphériques durant une minute, et devenir la pire passoire de l’histoire du football la minute suivante. En l’état, difficile de pouvoir vraiment s’appuyer sur une aide quelconque pour tenter de conserver une avance à la marque : la seule solution est donc de continuer à marquer, histoire d’avoir toujours un peu d’avance au tableau d’affichage…

Le titre propose également trois niveaux de caméra ce qui vous permettra de visualiser le terrain d’une manière plus ou moins rapprochée. D’ailleurs, si vous décidez de jouer en mode portable, je ne saurais que trop vous conseiller d’aller dans les paramètres pour régler la caméra au plus près de l’action, histoire de comprendre un peu mieux ce qu’il se passe sur le terrain (vous perdrez au passage un peu de visibilité sur la position de vos coéquipiers).

Au final, Super Soccer Blast ne va certainement pas révolutionner le genre du football sur consoles mais il réussit tout de même à devenir addictif, que ce soit par sa simplicité de prise en main que par ses graphismes, simples mais soignés. Il faut désormais espérer que le studio continue à faire vivre son titre en réglant certains problèmes de visibilité, notamment lors des duels entre joueurs où l’on sent que le gain ou la perte du ballon se joue au petit bonheur la chance. Et pourquoi pas des mises à jour régulières des effectifs ?

Super Soccer Blast
Super Soccer Blast (Switch)
7