Space Invaders Logo

[Critique] I Love You Phillip Morris (Glenn Ficarra, John Requa)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

I Love You Phillip Morris, durée 1h36, sortie cinéma le 10 février 2010, réalisé par Glenn Ficarra et John Requa, avec Jim Carrey, Ewan McGregor, Leslie Mann, …

La semaine dernière, nous avons été conviés par AlloCine pour assister à l’avant-première de I Love You Phillip Morris. Inspiré d’une histoire vraie, I Love You Phillip Morris est une simple histoire d’amour entre Steven Russell (Jim Carrey, un peu plus sage que d’habitude) et Phillip Morris (Ewan McGregor). A la réalisation, nous retrouvons Glenn Ficarra et John Requa pour leur premier film; le duo est surtout connu pour avoir co-écrit les scénarios de Bad Santa, Bad New Bears ou encore des Looney Tunes. Du côté de la production, c’est EuropaCorp qui a décidé de prendre en charge le film, avec Luc Besson agissant en tant que Producteur Délégué. Et vous vous en doutez : une simple histoire d’amour avec Jim Carrey, ça ne peut pas être banal…

L’histoire vraie d’un ex-flic, ex-mari, ex-arnaqueur aux assurances, ex-prisonnier modèle et éternel amant du codétenu Phillip Morris. Steven Russell est prêt à tout pour ne jamais être séparé de l’homme de sa vie. Ce qui implique notamment de ne pas moisir en prison. Jusqu’où peut-on aller par amour? Très loin si l’on en croit l’histoire incroyable de Steven Russell, un génie de l’évasion rattrapé par son romantisme.


Nous retrouvons donc un Jim Carrey en grande forme, escroc de plus ou moins haut vol, qui rencontre l’amour en prison. Et quand il se retrouve séparé de son bien-aimé, il n’hésite pas à s’évader plusieurs fois pour le retrouver. Je m’arrêterai là et ne vous dévoilerai pas le reste de l’intrigue pour ne pas vous gacher le plaisir de cette comédie romantique un brin décalée et assez sympathique.

Appréciant les anciens films de Jim Carrey, j’avais moins accroché aux quelques films plus sérieux qu’il avait fait (23 ou Eternal Sunshine Of The Spotless Mind). Et pourtant ce film m’a plu: Jim Carrey ne fait pas du Jim Carrey, mais il donne de sa personne comme sur bon nombre de ses films. Les fans de comédies « caca-prout » n’apprécieront cependant pas sa performance car il la met au service de l’histoire et non de sa personne. Pour ceux-là, je conseille de revoir Fous d’Irène ou Dumb & Dumber; pour les autres, je vous conseille tout simplement d’aller voir ce « I Love You Phillip Morris ». Vous verrez une comédie fraiche, parfois un peu vulgaire, mais qui n’en fait pas son fond de commerce.

[allocine 18949247]

Pour la petite histoire, sachez que le véritable Steven Russell (169 de QI) a été arrêté en 1996 et purge actuellement une peine de prison de 144 ans, tout en restant enfermé 23 heures sur 24 dans sa cellule. Espérons qu’ils lui laissent un créneau de 1h36 pour voir le film inspiré de sa vie…

Note: 7/10