Space Invaders Logo

Silent Hill: Shattered Memories (Présentation Presse Konami)


En début de semaine, j’ai été invité par Konami à assister à une présentation de Silent Hill: Shattered Memories (SHSM) sur Nintendo Wii. Développé par les anglais de Climax Studios (déjà responsables de Silent Hill: Origins), SHSM sortira le 25 février 2010 sur Wii, PS2 et PSP. Sachez toutefois que les japonais peuvent déjà en profiter depuis 11 mois, tandis que les USA y ont eu le droit quelques semaines avant Noël…

Suite à un accident de voiture, Harry Mason part à la recherche de sa fille Cheryl, 7 ans. Ce qui pourrait grandement ressembler au premier épisode sorti en 1999 se révèle finalement différent, tant le fond que dans la forme. En effet, vos parties se feront toujours sur le même schéma de trois séquences…

Chez le psychiatre, vous devrez répondre à une série de questions (J’ai du mal à faire confiance, Je suis fidèle, …) et faire des tests de personnalité classiques tel que le coloriage. Notez que ces informations auront des répercussions sur le jeu en lui-même: le comportement des autres personnages, leur tenue, les lieux visités ou même la couleur des voitures découleront de vos choix chez le psy. Chez Konami, ils appellent ça le gameplay adaptatif. Le but de ces séances est assez simple: c’est l’occasion pour Harry Mason de se remémorer des lieux ou personnages et ainsi de passer à la séquence suivante…

Dans Silent Hill en elle-même, vous parcourez différents lieux à la recherche d’indices sur la disparition de votre fille. Dans votre quête, vous pourrez compter sur votre téléphone portable qui enregistrera tous les indices et vous proposera même le mode GPS. Cet objet vous servira également à prendre des photos, un peu à la manière de Project Zero, pour découvrir des renseignements invisibles à l’oeil nu: une scène gore, des messages audio ou autres… Dernière fonctionnalité, et qui a son importance, il vous sera possible de sauvegarder votre progression, et ce à n’importe quel moment. Le couple Wiimote/Nunchuck est bien évidemment mis à rude épreuve durant cette partie, notamment la wiimote qui vous permettra d’orienter la lampe torche du héros. Autre exemple, lors d’une séquence en voiture, Harry Mason pourra ouvrir les vitres (via cette bonne vieille molette), ouvrir la boîte à gants, fermer les portes, etc…

Enfin, les séquences de fuite seront l’occasion de voir un Silent Hill altéré. Vous serez dès lors poursuivi par des monstres sensibles à la lumière et devrez retrouver votre chemin dans les ténèbres. Le bestiaire se révèle finalement assez léger, et vous rencontrerez souvent les même ennemis. En revanche, la diversité des situations et la vitesse de ces sales bestioles font que vous devrez toujours réfléchir à la stratégie adéquat afin d’éviter l’affrontement frontal, rester caché dans une armoire étant une des nombreuses possibilités. Néanmois, si cela devait arriver, il faudra jouer de vos bras et coudes (via le couple Wiimote/Nunchuck) pour vous en débarrasser car il n’y a pas d’armes dans ce Silent Hill: Shattered Memories; mais soyez rassurés, votre vie se régénère automatiquement. Notez que ces séquences de fuite ont été l’occasion de voir de sérieuses chutes de framerate qui devraient disparaître dans la version finale.

D’après la chef de produit qui animait cette présentation (et qui a fini le jeu), il vous faudra une bonne quinzaine d’heures pour venir à bout de ce Silent Hill. Les modifications des comportements et de certains lieux vous promettent également un bon replay-value puisqu’il y aurait au moins 4 fins différentes. En outre, les fans de la série seront ravis d’apprendre qu’Akira Yamaoka est encore aux commandes de la bande musicale. Et, chose assez rare pour être signalée, le jeu use (et abuse) du micro intégré à la wiimote pour toutes les parties sonores relatives au téléphone portable.

La fin de la présentation ayant été l’occasion pour moi de tester le jeu, je peux vous confirmer que SHSM est vraiment agréable à manipuler mais qu’il est assez facile de s’y perdre: la carte/GPS étant partie intégrante du téléphone portable, il est impossible de courir tout en le tenant à la main (le choix peut paraître anodin mais se révèle frustrant à certains moments). Le jeu n’étant pas encore sorti en Europe, nous avons tout de même pu repartir avec un exemplaire du film Silent Hill au format double bluray collector, de quoi se replonger dans l’ambiance de la série avant la sortie de ce nouvel opus…