Space Invaders Logo

[Critique] Thor (Kenneth Branagh) – Version 3D


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Thor, durée 1h54, sortie cinéma le 27 avril 2011, réalisé par Kenneth Branagh, avec Chris Hemsworth, Natalie Portman, Anthony Hopkins, Tom Hiddleston, Clark Gregg, …

Un an avant la sortie du film The Avengers réalisé par Joss Whedon, les studios Marvel continuent à nous exposer leur univers pléthorique avec Thor. Un temps promise à Sam Raimi (Spider-Man) ou encore à Matthew Vaughn (Kick-Ass), la casquette de réalisateur a finalement échu dans les mains de Kenneth Branagh, plus connu pour ses talents d’acteur ou ses adaptations des oeuvres de Shakespeare. Les premières bandes-annonces ne m’ayant pas franchement impressionnées et le personnage de Thor ne figurant aucunement parmi mes héros de comics préférés, le film partait donc avec un sacré handicap et la surprise ne pouvait en être que meilleure…

Au royaume d’Asgard, Thor est un guerrier aussi puissant qu’arrogant dont les actes téméraires déclenchent une guerre ancestrale. Banni et envoyé sur Terre, par son père Odin, il est condamné à vivre parmi les humains. Mais lorsque les forces du mal de son royaume s’apprêtent à se déchaîner sur la Terre, Thor va apprendre à se comporter en véritable héros…

Pour comprendre les nombreux voyages ayant lieu dans le film, il est important de préciser que nous partons du postulat qu’il existe Neuf Royaumes parmi lesquels se trouvent Asgard (le royaume des Dieux), Jotunheim (le monde des Géants des Glace) ou encore la Terre. Asgard est sous les ordres de son bien-aimé souverain Odin (incarné par Anthony Hopkins) qui se prépare à léguer son trône à l’un de ses deux fils lors d’une cérémonie: Thor (le sculptural australien Chris Hemsworth) ou Loki (Tom Hiddleston). Mais suite à une attaque perpétrée durant la cérémonie, Thor effectue un aller-retour précipité sur Jotunheim pour défier Laufey et ses Géants des Glaces, histoire de leur faire comprendre qui est le futur Roi. Malheureusement pour lui (ou son orgueil), et afin de préserver une paix déjà bien fragilisée entre les deux peuples, Odin décide de bannir son fils en l’envoyant sur Terre tout lui ôtant ses pouvoirs de Dieu.

[dailymotion xhagek]

Et plus précisément, c’est dans le désert du Nouveau-Mexique que notre ex-Dieu de la Foudre va tomber, pile à l’endroit où Jane Foster (Nathalie Portman) et son équipe effectuent des recherches sur les phénomènes célestes. Trahi par ses pairs, Thor va devoir apprendre à vivre parmi les Hommes, sans le moindre pouvoir, tandis que la menace continue de planer sur Asgard… Rassurez-vous (ou non): les bandes-annonces ne nous avaient pas menties et certains décors numériques (ultra cheaps) sont à la limite du mauvais goût, tout comme certains costumes (je pense notamment à celui de Heimdall, Gardien du Bifrost, dont l’armure semble sortie des Chevaliers du Zodiaque version bas de gamme). Et puis avouons-le à demi mots: on sent très rapidement que Thor, le film, ne sert que de base de lancement au film The Avengers qui sortira en 2012: des clins d’oeil à foison, l’omni-présence de l’Agent Phil Coulson (Clark Gregg) du SHIELD, l’évocation de Tony Stark, l’apparition furtive de Oeil-De-Faucon et de Nick Fury (attendez la fin du générique avant de sortir de la salle!!!). Mais attention, cela ne veut aucunement dire que Marvel n’a pas pris soin d’introduire le héros à sa juste mesure: après tout, il s’agit tout de même de l’un des membres fondateurs des Vengeurs…

Parfait inconnu jusqu’alors, à l’exception d’un petit rôle dans Star Trek version J.J. Abrams, Chris Hemsworth est clairement la révélation du film et parvient sans difficultés à donner vie au Demi-Dieu: charismatique à souhait, l’acteur se retrouve souvent au milieu de situations cocasses lors de son arrivée sur Terre, de quoi apprécier cette partie qui n’a de cesse de s’étirer en longueurs. Pour l’action, il faudra repasser, ou attendre la confrontation finale entre divinités, le combat terrestre contre Le Destructeur n’étant qu’une énorme parodie. Une fois n’est pas coutume, la 3D est à mettre au pilori: n’allez pas y chercher une quelconque utilité à l’exception de quelques effets lors du générique (c’est dire…). Au final, le résultat reste sympathique quoiqu’un peu mollasson et si l’on apprécie de voir les personnages de l’univers Marvel évoluer sur grand écran, on aurait tout autant aimé qu’ils puissent jouir d’aventures dignes de ce nom, plutôt que de se rabaisser à n’être que de longues introductions au film des Vengeurs (et pour l’instant, rien ne dit que ce dernier sera meilleur). Espérons que les producteurs seront un peu moins frileux pour Thor 2, d’ores et déjà programmé pour une sortie en 2013…

Note: 6/10