Immortal Realms Vampire Wars

[Test] Immortal Realms: Vampire Wars (Switch)

Bons plans et offres de précommande

Immortal Realms Vampire Wars

[Bon Plan] Immortal Realms : Vampire Wars (Switch)

À partir de 19,99€ 

Immortal Realms: Vampire Wars (version physique, v1.0.1, sortie le 28 août 2020), Développeur: Palindrome Interactive, Éditeur: Kalypso Media

Développé par le studio suédois Palindrome Interactive, Immortal Realms: Vampire Wars est un jeu de stratégie au tour par tour prenant place dans un monde vampirique où vous allez notamment devoir gérer votre empire dans le monde du Trône de sang.

Mais avant de vous jeter dans les affrontements, ne passez surtout pas à côté du didacticiel qui vous apprendra des banalités (comme le déplacement de la caméra), mais également l’utilité du sang (pour recruter des unités, améliorer vos bâtiments) et des cartes d’action. Et bien qu’il faille se féliciter de voir arriver ce type de jeux sur la Switch, il est regrettable que le studio n’ait pas cherché à utiliser les fonctionnalités tactiles de la console lorsque vous jouez en mode portable (surtout que l’on vous demande parfois d’appuyer sur une notification): on ressent assez rapidement le besoin d’avoir une souris pour naviguer entre toutes les actions (mais bien évidemment, cela ne sert à rien d’en rêver). Du coup, on se retrouve assez souvent (même après plusieurs heures de jeu) à se battre au milieu des boutons et des menus pour effectuer certaines actions (mais pourquoi utiliser le bouton X pour valider une action ?). D’ailleurs, pour rester sur le mode portable, il est à noter qu’il y a pléthore de textes à l’écran et que certaines polices de caractères ont des tailles trop petites qui rendent difficile la lecture des instructions.

Une fois le didacticiel terminé, le titre vous propose trois campagnes (Dracul, Nosfernus, Moroia), chacune étant découpée à son tour en actes, mais sachez qu’il existe également un mode Bac à Sable où vous devrez sélectionner votre clan et les conditions de victoire, et un mode Escarmouche. Bien qu’il y ait quelques cinématiques qui émaillent votre aventure (à l’animation assez douteuse), l’histoire vous sera principalement comptée via des écrans fixes et il faudra être attentif aux écrans pre-mission qui vous planteront un peu le décor tout en listant les règles en vigueur. Retenez que les scénarios sont sympathiques, mais qu’ils utilisent tous les poncifs du genre: trahison, lutte de pouvoir, …

Chaque partie commence par une phase de gestion de ressources où vous devrez revendiquer des terrains pour agrandir votre Empire, mais également recruter des créatures pour renforcer votre armée. Mais là où d’autres titres se contentent de vous faire imaginer les affrontements entre armées (à coup de probabilités de victoire), ici chaque rencontre vous projettera véritablement sur le champ de bataille où vous devrez gérer au mieux les déplacements et actions de vos unités pour parvenir à la victoire. Attention, si les forces en présence sont vraiment disproportionnées, le titre vous octroiera automatiquement la victoire ce qui est une excellente nouvelle puisque cela vous évitera un autre gros problème du jeu: les temps de chargement, particulièrement longs. Et pourtant, on ne peut pas dire que le côté graphique soit gourmand…

Enfin, l’utilisation des cartes est vraiment une excellente approche et permet d’apporter une pointe d’originalité au genre, surtout qu’elles ont été intégrées de manière intelligente à différents moments du jeu.

Si l’habillage global du titre ne restera pas dans les annales, il en sera probablement de même pour la partie sonore qui peine à se démarquer, avec des doublages en anglais pas totalement convaincants. Heureusement pour nous, la traduction française est assez soignée, ce qui n’était pas forcément gagné au premier abord.

Au final, Immortal Realms: Vampire Wars peine à se démarquer des cadors du genre, malgré un univers assez riche et de belles différences entre chaque faction. Doté d’une durée de vie confortable (comptez une dizaine d’heures par campagne) et d’idées originales comme l’utilisation des cartes, le titre peine tout de même à convaincre, la faute notamment à une difficulté mal dosée mais aussi à une partie technique assez datée. On sent que le studio a manqué de moyens et il sera donc intéressant de voir ce que ces développeurs sont capables de produire avec un budget plus conséquent, que ce soit pour une suite ou dans un univers totalement différent.

Immortal Realms Vampire Wars
Immortal Realms: Vampire Wars (Switch)
5