Kingdom Rush Frontiers

[Test] Kingdom Rush Frontiers (Switch)


Kingdom Rush Frontiers (version dématérialisée, v3.2.22, sortie le 27 février 2020), Développeur: Ironhide Game Studio, Éditeur: Ironhide S.A.

Déjà fortement connue et appréciée sur smartphones, la franchise Kingdom Rush fait son arrivée sur Nintendo Switch pour le plus grand bonheur des fans de Tower Defense. Pour la petite histoire, le titre des uruguayens de Ironhide Game Studio est disponible sur iOS depuis 2013 et continue d’ailleurs à être suivi par ses développeurs puisque la dernière mise à jour date de fin 2019, en sachant qu’il y a eu deux suites : Kingdom Rush Origins (2014) et Kingdom Rush Vengeance (2018). Et avec un tel suivi sur mobiles, il était normal de s’attendre à une version peaufinée aux petits oignons et ultra complète puisqu’il ne sera plus nécessaire de passer par des micro-transactions pour acheter/débloquer certains contenus.

Pour les deux du fond qui ne savent pas ce qu’est un Tower Defense, ce type de jeu consiste à défendre une zone/chateau contre des vagues successives d’ennemis, tout en construisant et en améliorant des bâtiments (des Tours). Ici, la petite subtilité réside dans le fait d’avoir également un Héros à choisir parmi 16 personnages à débloquer au fur et à mesure de votre progression, chaque Héros ayant son propre niveau (jusqu’à 10), ses caractéristiques et ses pouvoirs (sachant que tout est amené à évoluer au fil des parties et qu’il est possible de tout réinitialiser).

Au niveau progression, vous aurez une vingtaine de niveaux à traverser, sachant que vous gagnez de 1 à 3 étoiles par niveau, voire des bonus lorsque vous gagner un niveau avec des handicaps (ex: gagner sans héros et sans pouvoir « upgrader » vos bâtiments). Vous pouvez également choisir, avant chaque niveau, le niveau de difficulté, ce qui devrait ravir les amateurs de challenge, sachant que certains niveaux sont déjà assez complexes en difficulté intermédiaire. Vous pourrez ensuite utiliser vos étoiles fièrement gagnées pour faire évoluer vos bâtiments (dégâts causés, plus grande portée ou encore santé additionnelle pour certains de vos soldats). Il est à noter que ces arbres de compétences peuvent être réinitialisés à tout moment, ce qui vous donne la latitude de pousser au maximum certaines caractéristiques pour passer plus facilement des niveaux plus tordus.

Au niveau interface, la patte graphique donne immédiatement le ton et le titre est vraiment très agréable à l’oeil, avec quelques présentations sous forme de cases de comics particulièrement réussies (bien qu’assez rares). L’action à l’écran est vraiment très lisible, avec une direction artistique de toute beauté, et il n’y a donc pas de difficultés à comprendre ce qu’il se passe, sachant que vous pouvez vous retrouver avec plus de 50 personnages à l’écran et des flèches qui pleuvent dans tous les sens. Tout ceci s’opère bien évidemment sans baisse de framerate : le contraire aurait été très handicapant (et étonnant).

Côté jouabilité, le studio a vraiment réalisé un beau travail d’adaptation et en mode portable, vous pouvez utiliser les boutons et/ou le tactile pour mener vos troupes vers la victoire. Pour avoir joué à beaucoup de Tower Defense sur mobiles ou tablettes, il faut avouer que le passage à la Switch se fait sans aucune difficulté et que l’utilisation des boutons se révèle particulièrement intuitive. Et le jeu n’étant pas avare en conseils ou didacticiels (tout est parfaitement traduit en français), vous ne serez jamais vraiment lancés dans l’inconnu : la difficulté est progressive et vous permettra d’appréhender toutes les fonctionnalités de vos bâtiments avant les derniers niveaux qui se révèlent être d’une toute autre difficulté.

Et ce qui fait le sel de Kingdom Rush Frontiers, ce sont toutes les surprises apportées par les développeurs pour vous rendre la tâche la plus ardue possible (sans tomber dans le sadisme), quitte à devoir recommencer un niveau car vous n’aviez pas vu arriver ce type d’événements. On pourrait évoquer les créatures qui sont insensibles aux flèches car ensevelies (si vous n’avez pas de soldats sur le champ de bataille, vous ne pourrez pas les faire sortir de terre), les double sorties à protéger (ce qui demande une bonne dose d’attention et de stratégie pour disposer vos bâtiments au mieux), ou encore les ennemis qui créent une nouvelle entrée du niveau à coup de haches (ce qui vous oblige à revoir toute votre stratégie de défense). D’ailleurs, vous allez souvent recommencer des niveaux en vous rendant compte qu’il ne sert à rien de construire des bâtiments sur chaque point libre et qu’il suffit parfois d’en créer quatre ou cinq aux points stratégiques (avec évolutions au maximum) pour vous débarrasser aisément des vagues d’ennemis.

Le titre propose également toute une série de Succès à débloquer, ce qui vous donnera envie de vous surpasser pour réaliser les objectifs, ainsi qu’une Encyclopédie reprenant l’ensemble des ennemis rencontrés et des évolutions de bâtiments.

Et pour ceux qui s’intéressent à l’ambiance sonore, elle se révèle assez classique et il se pourrait que vous fassiez plusieurs parties avec le son coupé. A vous de voir si cela peut contribuer à votre immersion ou non, mais pour ma part je n’y ai pas prêté attention !

Le seul véritable bémol que l’on pourrait mettre en avant, c’est l’impossibilité d’accélérer le temps comme dans d’autres Tower Defense, ce qui fait que vous allez devoir assister à tous les affrontements à vitesse réelle. En effet, certains niveaux peuvent durer près de 30 minutes et franchement, cela peut parfois paraitre très très long lorsque vous êtes déjà bien préparés (il y a bien un moyen d’accélérer l’arrivée des prochaines vagues d’ennemi mais cela a très peu d’intérêt). Et on aurait peut-être apprécié une présentation de l’histoire moins austère puisqu’il faudra se contenter de quelques lignes de texte au début de chaque niveau pour suivre le scénario…

L’adaptation de Kingdom Rush Frontiers sur Nintendo Switch est donc une belle réussite et nous avons là un excellent représentant du genre Tower Defense. Si vous n’avez jamais joué à ce type de jeux, le titre se révèle être une très belle porte d’entrée, avec une difficulté progressive qui ne devrait pas rebuter les débutants. En espérant que le succès soit au rendez-vous pour que le studio se décide à porter les autres épisodes de la franchise : on ne demande qu’à y replonger, surtout avec une telle qualité…

Kingdom Rush Frontiers
Kingdom Rush Frontiers (Switch)
8