Motogp 21

[Test] MotoGP 21 (Switch)

Bons plans et offres de précommande

Motogp 21

DealMotoGP 21 (Xbox Series X, PS5) 

À partir de 47,00€ 
Motogp 21

DealMotoGP 21 (Switch) 

À partir de 33,90€ 

MotoGP 21 (version dématérialisée, v1.0.2, sortie le 22 avril 2021), Développeur: Milestone, Éditeur: Milestone

Développé par Milestone, MotoGP 21 est déjà le quatrième épisode de la série à débarquer sur Nintendo Switch. Mais surtout, après un excellent MotoGP 20 qui apportait un mode carrière digne de ce nom, le challenge du studio était de nous offrir un opus dans la continuité, histoire notamment de pouvoir surfer sur les belles performances des français en MotoGP. Attention tout de même pour les collectionneurs sur Nintendo Switch, ce test a été effectué à partir de la version physique mais cette dernière ne propose qu’un code de téléchargement (le fameux code-in-box) : il faudra donc prévoir 10 Go de téléchargement, ce qui est loin d’être anodin…

Une autre mise en garde concerne les screenshots qui parsèment ce test: ces derniers sont clairement issus de la version next-gen et ne reflètent en rien le rendu que vous aurez sur la console de Nintendo. Car soyons clairs dès le début, le titre a beau profité d’une très belle interface (ce qui est un bon point à souligner), les rendus in-game sont bien loin d’être aussi convaincants, que ce soit lors de l’affichage d’un simple modèle 3D dans les menus (visages, motos…), mais surtout lors des courses où votre environnement vous semblera bien vide. Il fallait bien s’attendre à des sacrifices pour pouvoir s’adapter à la Switch avec une animation potable, mais ici vos yeux auront bien du mal à s’en remettre, la faute notamment à des textures quasiment absentes.

Pour profiter de MotoGP 21, il faut donc déjà faire abstraction du retard graphique du jeu, et ce n’est pas une mince affaire…

Le titre propose plusieurs modes de jeux, mais c’est bien évidemment la Carrière qui risque de vous intéresser au plus haut point. Ici, vous aurez le choix entre de nombreuses options de personnalisation, à commencer par votre catégorie (Moto 3, Moto 2, MotoGP), le choix de votre agent, de votre écurie et toute la ribambelle d’options habituelles (pilote, moto…). Il sera même possible de choisir entre le calendrier officiel de courses (au nombre de 20) et le calendrier réel de 2021 (qui prend alors en compte les annulations de Grand Prix, certains circuits qui pourront en accueillir 2 dans l’année, etc…). Bref, de ce côté là, le titre colle parfaitement à l’actualité et aux rebondissements en lien avec la pandémie COVID-19. Enfin, une fois qu’un lieu sera choisi, vous aurez une nouvelle fois l’opportunité de faire durer le week-end (avec les essais libres, les qualifications, …) ou de passer directement à la course (auquel cas vous vous élancerez bien loin sur la grille de départ). C’est franchement très intéressant de pouvoir vivre un évènement au complet, mais je dois avouer que cela devient vite rébarbatif au fur et à mesure de la saison et vous aurez tendance à sauter quelques sessions pour vous jeter plus rapidement dans la vraie course.

Au niveau des sensations de course, outre une partie audio en retrait (notamment pour le bruit des moteurs) et une patte graphique qui accuse l’age, il est toutefois agréable de se rendre compte que la moto est assez simple à manier et qu’il n’y a pas de grande difficultés à piloter. Bien entendu, vous risquez de faire souvent du hors piste lors de vos premières courses, mais contrairement à certains titres concurrents, ici le titre vous laissera vous débrouiller pour revenir sur la piste (au lieu de vous pénaliser bêtement). Et si vous veniez à faire une énorme bourde, sachez qu’il est facile de rembobiner pour retenter un dépassement ou une trajectoire dans un virage. Bref, même les débutants devraient y trouver leur compte !

Au final, il est forcément difficile de donner un avis tranché sur MotoGP 21 dans sa version Nintendo Switch. Le côté graphique n’est clairement pas un atout pour le jeu, avec des rendus et des textures assez pauvres dans le jeu, ce qui tranche véritablement avec l’habillage général du titre qui est plutôt réussi. De ce fait, les temps de chargement assez longuets sont particulièrement incompréhensibles et l’on comprend très facilement que la version Nintendo Switch sert surtout à occuper les linéaires des magasins. A noter que le titre propose également du multijoueur local jusqu’à 8 joueurs, un mode qui n’a pas pu être testé lors de ce test pour des raisons assez évidentes liées à la pandémie.

Motogp 21
MotoGP 21 (Switch)
5