My Universe Cooking Star Restaurant

[Test] My Universe: Cooking Star Restaurant (Switch)

Bons plans et offres de précommande

My Universe Cooking Star Restaurant

DealMy Universe: Cooking Star Restaurant (Switch) 

À partir de 39,99€ 

My Universe: Cooking Star Restaurant (version physique, v1.0.0, sortie le 10 novembre 2020), Développeur: Old Skull Games, Éditeur: Microids Life

Développé par le studio français Old Skull Games, plutôt habitué aux jeux sur mobiles, My Universe: Cooking Star Restaurant est une nouvelle expérience de la licence My Universe qui propose des simulations de la vie courante à destination des plus jeunes. Si vous connaissez déjà cette gamme de Microids Life, vous savez très certainement à quoi vous attendre, à savoir un gameplay assez simple, mais des graphismes particulièrement soignés qui ne feront pas fuir les joueurs dès les premières minutes.

Tout d’abord, il vous sera demandé de créer votre personnage qui peut être un homme ou une femme, puis sa teinte de peau. Après lui avoir assigné un prénom et avoir baptisé votre restaurant, place au jeu avec la visite guidée de votre lieu de travail, qui ne demandera qu’à s’agrandir par la suite (premier étage, terrasse…), et la rencontre de votre chef « américain ». Vous apprenez alors le b.a.-ba de la restauration, avec notamment avec l’accueil des clients et la prise de commande.

Mais il n’y a pas que le service en salle dans la vie d’un restaurant: la qualité de la nourriture est bien évidemment essentielle et vous aurez bon nombre de recettes à apprendre! Prenons l’exemple d’un cheeseburger dont la recette nécessite quatre étapes. Premièrement, vous devrez découper les tomates, les oignons et le cheddar suivant certains consignes (nombre de morceaux, précision de la coupe…). Puis viendra le moment de jouer avec la poêle histoire de faire cuire le steak haché de manière harmonieuse. La troisième étape consiste à assaisonner votre plat. Enfin, il faudra monter votre burger lors d’une successions de QTE, chronomètre à l’appui. Et voilà, votre plat est terminé et vous obtenez une note globale qui prendra en compte votre « performance » dans chaque discipline.

Chaque action pourra vous rapporter de l’expérience, et vous observerez ainsi votre niveau augmenter au fur et à mesure des services. Si la recette du cheeseburger peut sembler facile, n’allez pas croire que tout est une partie de plaisir car il s’avère par exemple beaucoup plus compliqué de verser et de peser certains aliments au gramme près, là où on ressent un certain ennui lorsqu’il faut appuyer sur B pour ouvrir le four, A pour y mettre la grille, et encore B pour fermer le four. D’un point de vue vidéoludique, c’est sans grand intérêt mais fort heureusement, ces moments sont assez rares.

Mais comme pour les autres jeux de la gamme, ce test a été réalisé avec la participation active de ma fille (7 ans) qui a pu y jouer sur sa propre Nintendo Switch Lite durant ses vacances. Etant donné qu’elle est la cible idéale pour cette gamme de jeux, son avis est évidemment bien différent du mien, mais surtout plus pertinent.

En grande fan des émissions culinaires à la télévision ou sur les plateformes de SVOD, elle a particulièrement adoré le contenu du jeu, la touche artistique étant plutôt réussie par comparaison avec ce type de jeux disponibles sur mobiles (et sans micro-transactions toutes les cinq minutes). De plus, avec les cinq chefs cuisiniers qui viennent nous épauler, elle a trouvé intéressant de découvrir de nouvelles recettes (très simplifiées évidemment), et surtout de raccrocher certains plats à des styles culinaires. En revanche, autant le gameplay en salle est marrant, autant certaines parties des recettes étaient difficiles, surtout lorsqu’il fallait tourner les sticks dans un sens puis dans l’autre.

Pour ma part, j’ai trouvé que les recettes étaient sympathiques à réaliser (assez simples mais bien pensées), mais qu’il aurait été bien plus ergonomique d’enchainer les étapes de la recette sans devoir à chaque fois repasser par un écran de sélection. Un bon point tout de même: la possibilité de sauvegarder à chaque instant, ce qui permet de profiter de courtes sessions de jeu (idéal pour les enfants).

Si l’on excepte la maniabilité approximative inhérente aux sticks lors de certaines recettes, My Universe: Cooking Star Restaurant est un jeu particulièrement simple mais ô combien addictif pour les plus jeunes qui prendront un malin plaisir à découvrir de nouvelles recettes. La patte graphique très cartoonesque est une réussite mais on aurait aimé que le studio incorpore quelques doublages, histoire de rendre l’ensemble plus vivant. La note finale est en phase avec le public visé, sachant que les plus grands devraient s’ennuyer assez rapidement devant la répétitivité des activités. Si une suite venait à voir le jour, il pourrait être intéressant d’y intégrer des duels de recettes de cuisine car en l’état, le jeu se prêterait très bien à une expérience multijoueur

My Universe Cooking Star Restaurant
My Universe: Cooking Star Restaurant (Switch)
7