Space Invaders Logo

[Test] Time Crisis: Razing Storm (PS3)


Bonjour cher lecteur...

Cet article fait parti d'une archive regroupant l'ensemble des contributions de nos rédacteurs depuis l'année 2008. Aussi, il se pourrait que des images soient absentes ou décalées, merci de ne pas nous en vouloir. Si vous souhaitez tout de même voir certaines images, vous pouvez nous le signaler via notre formulaire de contact et nous nous ferons un plaisir de fouiller dans nos archives pour remettre en ligne nos vieilles photos ou images.

Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Testé en solo et multijoueur sur la version éditeur de Time Crisis: Razing Storm sur PS3.

Avec l’arrivée du PlayStation Move, nombreux sont les éditeurs à vouloir adapter leurs classiques au nouveau périphérique de la PS3. Namco nous ayant déjà gratifié d’un médiocre Time Crisis 4 en avril 2008 avec une jouabilité au pad, il était bien évidemment hors de question de proposer un simple patch Move aux joueurs et la décision fut prise d’aller au plus simple/lucratif en sortant une compilation de trois « rail shooters » regroupés sous le nom Time Crisis Razing Storm. Mais cette solution de facilité n’a pas que des bons côtés…

Time Crisis 4 Arcade Version vous renvoie en terrain connu puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de la version Arcade (2006) de Time Crisis 4, sans même l’ajout des différents bonus trouvables sur la précédente édition PS3. Le jeu est un rail-shooter tout ce qu’il y a de plus classique, avec l’impossibilité de jouer à deux si vous ne possédez pas au moins une TV HD 40 pouces puisque l’éditeur a eu la bonne idée de ne pas utiliser la même fenêtre pour les deux joueurs; et pourtant, ce ne sont certainement pas les graphismes (un brin datés) qui sont à pointer du doigt pour cette anomalie. A noter qu’il est possible de se protéger derrière certains décors (le temps de recharger) mais que le jeu se termine en moins 45 minutes…

De son côté, Time Crisis Razing Storm vous propose un mode arcade, un mode histoire, des combats en ligne, et même un mode sentinelle où vous devrez prendre garde aux prisonniers tentant de s’évader. Le style est beaucoup plus moderne, les décors sont destructibles et les ennemis arrivent sur vous à un rythme effréné. Mais attention, je vous parle ici du mode Arcade car le mode Histoire s’apparente plus à un FPS jouable au PlayStation Move et là, attention au mal de crâne tellement le jeu s’avère injouable/incontrôlable et vous obligera souvent à rester caché comme un pleutre le tant de nettoyer les environs…

Enfin, le meilleur pour la fin: Deadstorm Pirates et son installation obligatoire de 3,5 Go (honteux). Vendu comme un simple bonus, Deadstorm Pirates s’avère finalement être le seul jeu original et un poil intéressant dans le lot. L’ambiance « Pirates des Caraïbes » est vraiment très bien retranscrite, avec son lot de squelettes et de monstres en tous genres prêts à vous sauter à la gorge au moindre faux pas. Le jeu vous propose des munitions illimitées (sortant tout droit de votre sabre-fusil-laser), mais pas la moindre protection, et vos tirs peuvent être améliorés en collectant différentes gemmes. Enfin, le jeu à 2 n’est pas en reste puisque vous pourrez profiter du même écran afin de combiner vos tirs et ainsi obtenir un effet dévastateur.

Difficile de conclure face à une telle erreur de parcours même s’il est naturellement évident que la sortie du PlayStation Move ne pouvait passer à côté du genre « rail shooter » tant ce type de jeu transpire le motion-gaming (surtout quand on y ajoute les coques en forme de pistolet). Mais au final, Time Crisis: Razing Storm est une compilation dispensable et je ne saurais que trop vous conseiller de vous procurer uniquement Deadstorm Pirates sur le PlayStation Store (20 €) afin d’économiser votre argent pour des jeux plus travaillés et à la durée de vie plus conséquente. Dernière chose horripilante: la nécessité de recalibrer la manette PlayStation Move à chaque session, même si vous désirez simplement passer d’un jeu/mode à un autre…

Note: 4/10