Space Invaders Logo

[Test] Pure (Xbox 360)


Testé sur la version commerciale Xbox 360.

La semaine dernière, pris d’une envie folle de jouer, je suis parti jeter un coup d’oeil à ma bibliothèque bien garnie de jeux encore sous cellophane. La faute à un emploi du temps très chargé, couplé à un boulot assez monstre sur les sites. Je me décide finalement à prendre Pure, jeu tournant autour des courses de quad, et sorti le 25 Septembre 2008 dans nos contrées. Si vous êtes fans de MotorStorm, ou de SSX, vous risquez d’aimer la dernière production de Black Rock Studio, arcade au possible!

pure-logoDès l’introduction, le ton est donné: malgré le fait que le jeu soit édité par Disney, vous ne tenez pas un jeu type Super Mickey Kart entre les mains. Ici, le rock tient le haut du pavé côté musique, et les courses s’enchainent à un rythme infernal.

pure-intro

Le mode ‘Campagne’ de Pure s’appelant World Tour, vous serez amené à visiter la Thaïlande, la Nouvelle Zélande, la Californie, ou encore l’Italie. Le moteur graphique tient la baraque pour afficher tous ces paysages: fluide, distance de vue impessionnante, etc. Et tout ça sans ralentir, malgré les 15 concurrents qui tenteront de vous barrer la route. Parlons un peu des courses justement … Le concept du World Tour s’articule autour d’une dizaine de ‘coupes’ débloquables au fur et à mesure de votre évolution (et de vos succès). Chaque coupe possède une moyenne de quatre épreuves, réparties en trois catégories:

  • des courses se disputant sur les tracés habituels, durant 3 tours
  • des sprints ayant lieu sur des parcous un peu plus petit, mais sur 5 tours
  • des freestyles où vous devrez amasser bonus (essence, x2, …) et cascades durant votre course pour marquer des points, tant que votre jauge d’essence vous le permet

pure-quad

Le déroulement d’une épreuve est assez simple. Après avoir choisi votre Quad (customisable à souhait), les esprits commencent à s’échauffer autour d’une cinématique d’introduction du circuit, et c’est parti! Au final, le but est assez simple: arriver premier, et pour se faire, vous serez aidé par les boosts, les raccourcis et les sauts.

pure-start

Votre jauge de boost se remplit au fur et à mesure de vos sauts, vous permettant ainsi de réaliser des sauts encore plus extrêmes, et donc d’enchainer les figures. Plus cette barre de boost augmente, et plus vous avez accès à des figures complexes, jusqu’au nirvana: l’acrobatie ultime, propre à chaque personnage (plusieurs personnages sont disponibles au début du jeu). Vous commencerez avec les acrobaties à l’aide du bouton A, puis B, puis Y, puis enfin LB+LR, où vous aurez l’occasion de voir votre personnage faire des vrilles, ou monter sur son quad pour faire de la air guitar! Bien évidemment, cette acrobatie ultime n’est réalisable que lors des grands sauts, de peur de louper complètement son atterrissage, et donc de voir des précieuses secondes s’envoler (et quelques grammes de boost).

pure-cascade

Bien entendu, une acrobatie n’est pas une simple pression sur le bouton adéquat: vous aurez également l’occasion, une fois en l’air, de pouvoir bouger votre stick, et donc de réaliser des figures de plus en plus folles! Mais ne devenez pas trop gourmand, il faut également atterrir … Et qui dit bon classement dans une épreuve, dit nouveaux objets pour améliorer votre Quad, et ainsi repartir à l’assaut des épreuves dans de meilleures conditions.

pure-jump

Mais tout n’est pas rose. La voix off est déjà assez énervante, mais quand vous y ajoutez les invectivations des concurrents (et de votre personnage), on frise le ridicule. De même, vous rencontrerez quelques problèmes de respawn lorsque votre quad se retrouvera coincé entre une meule de foin et une barrière, voyant vos espoirs de podium s’envoler. Quant au radar (une sorte de radar plutôt …) disposé en haut à gauche de l’écran, il s’avère assez impossible à lire quand vous serez en plein coeur de l’action.

pure-personnage

Enfin, côté jeux entre potes, ne comptez pas sur du multiplayer en local. Bye bye l’écran spitté, mais Pure est destiné à être joué en ligne, jusqu’à 16 joueurs en même temps. Et ce mode s’avère être très efficace.

Points positifs:
– ambiance
– beau et fluide
– la joie de découvrir de nouvelles figures
– customisation totale du quad

Points négatifs:
– pas de mode multi en local
– contenu un peu trop léger
– les bruitages (en français)

Note: 7/10